Après le travail, comment prendre du temps pour s’engager ?

  • October 7, 2019

Vous vous sentez souvent concerné par des sujets qui ne relèvent ni de votre travail, ni de votre vie personnelle ? Par les problématiques que connaissent vos voisins ou votre quartier, la société dans laquelle vous vivez, votre pays ou même le monde entier ?

Pourquoi ne pas rejoindre ces milliers de citoyens engagés qui œuvrent pour trouver des solutions aux enjeux sociaux et environnementaux d’aujourd’hui ? Parce qu’il existe de nombreux moyens d’agir, selon vos talents et votre disponibilité, et qu’il n’y a pas que les retraités et les parents au foyer qui peuvent donner de leur temps et de leur énergie… On vous dit comment passer à l’action !

Trouver sa place, c’est choisir son combat !

La première chose à faire si vous cherchez à vous engager davantage dans votre vie, c’est de trouver le domaine qui vous anime et identifier l’expertise que vous pouvez apporter. Cela peut peut-être améliorer la vie des autres, la rendre plus juste, plus douce, par exemple, ou bien agir pour l’environnement, le rendre plus vert, plus durable, plus joyeux ou plus beau. Ça vous donne déjà des idées ?
Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Y a-t-il autour de vous des choses qui vous énervent, vous heurtent, que vous voulez changer ?
  • Y a-t-il des sujets qui vous passionnent, sur lesquels vous pouvez rester branché des heures, ou que vous voulez approfondir ?

Les choses qui vous révoltent, ou au contraire, qui vous passionnent sont de bons indicateurs pour trouver ce qui vous touche : justice sociale, inclusion, accès à la culture, progrès de la recherche, préservation de l’environnement, protection des animaux, etc. Chacun son sujet, et chacun sa cause !

Des tonnes d’idées pour s’engager…

Il existe mille et une façons d’avoir de l’impact, mais voici quelques idées en vrac…

  • Rejoindre ou créer une communauté d’acteurs engagés : vous voulez faire changer les choses ? L’union fait la force ! En rejoignant, une communauté de personnes qui défendent la même cause que vous, ou en créant cette communauté, vous donnez à votre action des moyens, du poids et de la visibilité. Association de voisins, amicale sportive, collectif, tout existe, mais pensez groupe !
  • Consacrer du temps à une association en devenant bénévole : vous n’avez pas l’âme d’un militant, mais vous souhaitez cependant œuvrer pour des causes qui vous tiennent à cœur ? Pourquoi ne pas devenir bénévole auprès d’une association existante ? Distribution de la soupe populaire, opération de nettoyage dans votre quartier, visites à des personnes malades, soins aux animaux, autant de manières de vous investir, en fonction de vos talents et de vos appétences !
  • Devenir réserviste : quelle que soit votre profession, vous pouvez sauver des vies en devenant pompier volontaire, mais aussi réserviste, c’est à dire volontaire, de manière ponctuelle (quelques semaines par an) au sein de l’armée, de la police ou de la gendarmerie. Et si vous êtes un professionnel de la santé, vous pouvez mettre vos compétences à disposition en rejoignant la réserve sanitaire !
  • S’engager dans la vie démocratique: vous voulez faire changer les choses à une plus grande échelle en aidant les structures décisionnaires à améliorer la vie de tous les citoyens ? Pourquoi ne pas s’engager dans la vie politique ou démocratique de votre lieu de résidence, au niveau local, municipal, communal ?
  • Devenir porte-parole d’une cause : vous pouvez devenir l’ambassadeur d’une cause en prenant par exemple des responsabilités au sein d’une association qui œuvre dans cette direction. À une autre échelle, vous pouvez vous transformer en activiste depuis chez vous en rédigeant un blog, des articles, ou simplement en défendant votre sujet sur les réseaux sociaux.
  • Transmettre votre savoir en devenant parrain, formateur ou mentor : vous pouvez vous proposer pour accompagner des personnes dans le besoin via un suivi individuel : aide à la recherche d’emploi, soutien scolaire, alphabétisation, accompagnements des jeunes issus des quartiers défavorisés dans leur insertion professionnelle, coaching des étudiants de votre ancienne école… De nombreuses solutions existent pour vous investir auprès des autres !
  • Récolter des fonds : bien sûr, vous pouvez donner de l’argent de votre poche mais vous aurez plus d’impact encore si vous travaillez à lever des fonds pour que d’autres puissent agir pour cette cause qui vous est chère ! Appel au don en ligne, organisation de collectes, défis sportifs ou ventes au profit d’associations, sont autant de moyen de subventionner des actions, en mettant les autres à contribution.
  • Organiser ou participer à des événements à impact : que ce soit pour organiser des journées de sensibilisation, des manifestations militantes, mais aussi sportives, culturelles, des festivals et des concerts caritatifs, il est possible de donner de son temps pour aider au bon déroulement de ces événements… un seul objectif, faire connaître la cause !
  • Et encore plein d’autres idées… Vous pouvez devenir “donneur de voix” pour créer des livres audio à destination des personnes malvoyantes, assurer des permanences d’écoute pour des associations d’amitié et d’entraide, etc.

Et puis, il y a aussi les choses toutes simples. Celles qui ne demandent presque pas d’organisation, qui se font naturellement parce qu’on ouvre nos yeux et on décide de donner un peu de temps, pour rencontrer ses voisins, aider des proches malades, isolés, s’occuper d’une personne âgée, lui faire ses courses, sortir son chien, relever son courrier, etc.

Pour trouver du temps pour votre engagement, organisez votre double vie !

Ok, ce n’est pas les manières de s’engager qui manquent mais comment mener de front vie pro, vie perso, et vie engagée tout en gardant du temps pour son sommeil et sa vie sociale ? C’est sûr, cela demande une certaine organisation !

Le plus simple, afin d’éviter que vos bonnes résolutions de la rentrée ou de la nouvelle année ne finissent aux oubliettes, est de se fixer un moment fixe et régulier, qu’il soit hebdomadaire, mensuel ou annuel :

  • Le soir : accordez-vous de partir un peu plus tôt du bureau une fois par semaine. Vous avez une bonne excuse, partez la conscience tranquille !
  • Le week-end : vous trouvez du temps pour aller courir, bruncher, regarder des séries ? Dites-vous que vous pouvez investir le même temps pour une cause ou une association.
  • Pendant les vacances : l’année est trop chargée pour vous investir quotidiennement ? Les vacances peuvent être un bon moment pour donner de votre temps : partir en vacances avec des personnes en situation de handicap, emmener des enfants défavorisés en congés, s’occuper d’animaux abandonnés, organiser des événements caritatifs, ce ne sont pas les idées qui manquent !
  • En réduisant votre temps de travail : cela peut surprendre, mais certaines personnes demandent une réduction de temps de travail afin de s’investir quelques heures chaque semaine dans une association de leur choix. Un peu fou, mais pourquoi pas ?
  • Via le mécénat de compétences : le mécénat de compétence est un bon moyen de s’engager, au sein d’une association ou d’une entreprise sociale. En revanche, si vous organisez ce projet hors de votre lieu de travail, assurez-vous d’avoir l’accord de votre entreprise.
  • En négociant un congé spécifique : il existe des congés spécifiques pour permettre aux citoyens de s’engager davantage : Le congé de solidarité internationale et le congé solidaire sont des types de congés qui s’adressent à ceux qui souhaitent s’investir dans des causes humanitaires. Pour ceux qui souhaitent exercer la fonction de directeur ou de représentant d’association, il est possible de négocier un congé engagement ou un congé de représentation qui vous donne droit à quelques jours d’absence chaque année pour vous occuper de l’administration de votre association. Pas mal, non ?

Faites connaître vos responsabilités

Votre engagement extérieur a le droit d’être tout aussi important que votre engagement professionnel. Y être fidèle envoie un signal positif à votre employeur : cela montre vos valeurs et votre fiabilité !

Alors, pourquoi ne pas parler de vos engagements autour de vous ? Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’entrer dans les détails, surtout s’il y a peu de liens entre votre engagement personnel et votre emploi. Cependant, il peut être intéressant d’en parler si cette activité peut interférer dans votre emploi du temps… Glisser à vos collègues « Tu sais, le mardi soir, je dois partir tôt pour mon asso » devrait vous éviter de vous retrouver bloqué avec une réunion qui vous est imposée à la dernière minute.

Vous pouvez aussi en parler à vos amis, cela peut faire boule-de-neige ! Une fois prévenus, ils seront plus à même de vous aider et de vous encourager à tenir votre engagement, sur la durée !

Une seconde casquette pour développer d’autres compétences

Quelle que soit l’intensité et la fréquence de votre engagement, vous contribuez, à votre échelle, à améliorer le monde qui vous entoure. Chacune de vos actions fait de vous une personne plus investie dans la société, et cela a une vraie valeur !

D’ailleurs, en France, l’engagement est encouragé par l’État, qui a créé le Compte d’engagement citoyen, un compte qui permet de recenser vos activités de bénévolat et de volontariat et vous donne droit à du temps de formation supplémentaire sur votre CPF (Compte Personnel de Formation). L’occasion de vous former sur le sujet de votre choix, qu’il soit ou non en lien avec votre travail ou votre engagement citoyen et/ou associatif !

Vos engagements extérieurs sont autant d’espaces d’exploration nouveaux où vous pouvez faire l’expérience de vos talents et augmenter l’étendue de vos compétences, tout en étant aligné avec vos valeurs.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo d’illustration par WTTJ

Cécile Pichon

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :