77% des étudiants pensent trouver un emploi qui leur plaira après leurs études

  • January 31, 2019

77, ce n’est pas le nombre de fois où vous vous êtes demandé qui avait (encore) volé votre chargeur sur votre bureau, non, mieux, 77 c’est le pourcentage d’étudiants et apprentis qui pensent qu’ils trouveront un emploi qui leur plaira à la sortie de leurs études, selon un sondage réalisé en février 2018 par OpinionWay pour AGEFOS-PME. Et ce n’est pas tout, ils sont également 74% à penser que cet emploi leur offrira des perspectives d’évolution, et 63% une bonne rémunération. Peu importe le secteur ou les ambitions, le verdict est unanime : les futurs diplômés abordent le marché du travail avec un fort sentiment d’optimisme. Mais comment expliquer cette confiance en l’avenir ?

Le numérique, un soutien pour mieux appréhender le travail ?

Aujourd’hui, à l’ère du digital, toutes sortes d’informations et de formations sont à portée de clics. Il serait donc facile de penser que cet accès simplifié à la connaissance est la raison majeure qui explique pourquoi que la jeunesse est aussi confiante en son avenir. Selon l’étude, 80% des jeunes conviennent d’ailleurs que les méthodes de travail émergeant du numérique incitent à faire preuve de curiosité. Pourtant lorsqu’on leur demande ce qu’ils pensent de ces nouvelles méthodes d’apprentissage, seuls 39% d’entre eux disent avoir déjà assisté à une visio-conférence, et le pourcentage de jeunes ayant suivi une formation en ligne ouverte à tous ou un MOOC (Massive Open Online Course) est de 35% seulement.
Les autres nouvelles méthodes n’ont d’ailleurs pas plus de succès (le travail collaboratif à 29%, la classe inversée à 40%.) Alors que les méthodes dites classiques (tableau blanc ou dossier de partage), elles, obtiennent des taux de réponse plus élevés, de 49% et 55%.
Alors si la jeune génération n’est pas si réceptive aux méthodes d’apprentissage, notamment digitales, qu’est-ce qui lui permet d’être si optimiste quant à sa future vie professionnelle ?

Et si tout était question d’orientation ?

Lorsque l’on demande aux jeunes ce qui leur a semblé le plus utile pour les aider dans leur choix d’orientation, c’est l’expérience et l’immersion en entreprise qui arrivent largement en tête (86%), devant les proches (77%), les sites Internet (77%), les enseignants (62%) et les conseillers d’orientation (44%).
On apprend donc que, plus que le système éducatif ou les activités extra-scolaires, c’est l’expérience en entreprise, et notamment le fait d’apprendre un métier, qui prime et aident les jeunes à se sentir prêts à débuter leur vie professionnelle.

S’éloigner de la théorie

Impatients de mettre les pieds dans le plat, les jeunes se détournent lentement de l’enseignement théorique pour favoriser le terrain. Ils recherchent avant tout du concret, que ce soit par le biais d’expériences courtes, de stages, voire d’intérims. Cela leur permet en effet de se confronter à des univers différents et d’endosser des responsabilités diverses, tout en veillant à ne laisser aucun blanc sur leur CV. Cette étude annonce de belles perspectives d’avenir pour les jeunes. Et à les écouter, rien de tel que de se former, oui mais sur le terrain et de toucher directement à la réalité, d’apprendre des métiers spécifiques pour trouver sa voie et aborder sereinement l’entrée dans la jungle de l’emploi.
Confucius ne disait-il pas : « Trouve un métier qui te plait, et tu ne travailleras plus un seul jour de ta vie » ? À méditer.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ*

Jessica Mekiess

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :