Comment évoluer en tant que développeur sans devenir manager

  • April 12, 2019

Cet article traduit est issu de la section Behind the Code et s’adresse à un public de développeurs. Pour avoir accès à plus de contenus similaires, comme des retours d’expérience, des interviews de personnalités du monde du développement ou encore des articles de réflexions sur la programmation, n’hésitez pas à consulter directement notre rubrique Behind the Code, entièrement en anglais.

Vous avez certainement choisi de devenir développeur parce que vous étiez intéressé par la programmation. Vous aimez résoudre des problèmes, jouer avec le code et voir ce qui se passe. Il est donc assez logique que vous ayez souhaité en faire votre métier. Pourtant après quelques années, vous réalisez qu’il n’est pas uniquement question de programmation. Vous commencez à prendre du recul et vous constatez que de simples modifications dans un code peuvent avoir un véritable impact sur l’ensemble du projet. Même si votre objectif premier reste de créer du code propre en tenant compte du principe de développement DRY, il vous faut également gérer la satisfaction du client et vendre vos idées aux product owners, tout en expliquant en quoi les corrections qu’ils suggèrent ne résoudront pas le problème qu’ils souhaitent régler.

Tout ça n’est pas toujours très drôle. Certains diront même que cela n’est jamais drôle. Pourtant il faut le faire et, généralement, ce sont les managers qui s’y collent. Alors, la question est la suivante : est-ce que devenir manager, et ainsi augmenter votre interaction avec les clients et les product owners vous semble être la prochaine étape, ou pouvez-vous simplement rester un développeur, perfectionner vos compétences et améliorer le produit ? Cet article fait le point sur ce qu’implique le fait de rester dans son poste initial sans avoir l’impression d’être coincé et tout en continuant à apprécier son travail.

Pourquoi les développeurs seniors finissent-ils par accepter des postes de managers ?

Dans un plan de carrière standard, vous commencez dans l’entreprise au bas de l’échelle et vous montez progressivement les échelons. C’est tout au long de cette évolution que vous gagnez plus d'argent et que vous obtenez davantage de pouvoir et de reconnaissance. Du moins c'est ce qu'il semble se passer vu de l'extérieur. Mais vos compétences sont-elles suffisantes pour réussir à gravir tous les échelons ? Et puis, est-ce vraiment une bonne chose pour vous ? Le Principe de Peter par Laurence J. Peter et Raymond Hull décrit le lien entre les promotions et le niveau de compétence.

« Le Principe de Peter observe que dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever à son “niveau d'incompétence”. »

Autrement dit, à un moment donné vous obtenez une promotion fondée sur vos compétences, jusqu’au jour où vous arrivez au point où vous n’êtes plus assez bon dans votre travail pour accéder à une autre promotion — votre « niveau d’incompétence ». Ce principe est assez implacable. Ce qui n’est pas logique, c’est pourquoi changer de poste pour en accepter un qui ne vous intéresse pas ou dans lequel vous n’êtes pas aussi bon ? Pourquoi ne pas s’en tenir à ce que vous savez faire et continuer dans ce que vous aimez, là où vous êtes le meilleur ? La plupart des réponses tournent souvent autour des questions d’argent ou du sentiment de ne pas progresser. Oui, vous pouvez certainement prétendre à un meilleur salaire en tant que chef de projet ou lead tech, mais généralement pas beaucoup plus, surtout si vous êtes déjà reconnu dans votre travail. Et de toute façon, l’argent n’est jamais la meilleure motivation à long terme, comme nous le rappelons plus loin.

Se sentir coincé pourrait simplement être le résultat de la pression sociale ou d’attentes irrationnelles. Si vous tenez à votre travail, vous ne devriez pas vous soucier de ce que pensent les autres. Plus facile à dire qu’à faire, bien sûr, mais réfléchissez à ceci :

« Des recherches menées par Boundless ont révélé que les plombiers étaient les personnes les plus heureuses du Royaume-Uni. »Simply Business

La plomberie n’est pas exactement le travail que vous associez à l’idée du succès, sans véritable possibilité de progression, mais alors pourquoi les plombiers sont-ils si heureux ? Peut-être est-ce la satisfaction de bien faire son travail et le sentiment d’aider ceux qui en ont besoin. On ne peut pas dire que les développeurs ressentent souvent cette sensation, n’ayant que rarement l’occasion de discuter avec ceux qui utilisent directement leur produit final.

Qu’est-ce que le management et comment savoir si cela est fait pour vous

De façon générale, le management a à voir avec la communication entre les sponsors du projet et l’équipe de développement. Il s’agit de fournir tous les outils et l’aide nécessaires pour que l’équipe de développement puisse travailler efficacement, mais aussi de faire front avec l’équipe à propos des questions et des demandes des sponsors ou des utilisateurs.

Il va sans dire que les managers sont généralement très stressés, car ils assument la responsabilité et la viabilité du projet. Et quand quelque chose tourne mal, ils sont en première ligne. En tant que manager, vous devez écouter les problèmes des autres et les gérer : les membres d’une équipe pourraient avoir des soucis personnels les uns avec les autres, vous devrez aussi vous assurer que tout le monde dispose des bons outils et logiciels pour une mission spécifique, ce qui revient à gérer les budgets et à jongler avec la politique de l’entreprise.

Au début, vous ne vous en rendrez pas compte, mais en réalité vous gagnerez probablement moins d’argent qu’auparavant. Vous aurez certainement un salaire plus élevé, mais vous passerez beaucoup plus de temps à travailler, ce qui revient à disposer de moins de temps libre. Et soyons clair, oubliez le travail à distance.

Si vous pensez sincèrement que c’est ce que vous avez envie de faire plutôt que de résoudre des problèmes de code ou de concevoir de nouvelles fonctionnalités, alors le management est peut-être fait pour vous. Si vous n’êtes pas tout à fait certain, les cours de management de Pluralsight Developer to Manager pourraient vous aider à en savoir plus sur vous-même à ce sujet.

Rester développeur toute sa vie — et après ?

Vous avez donc décidé que le management n’était pas pour vous, très bien. Rassurez-vous, vous pouvez parfaitement continuer à progresser dans votre travail sans être obligé de devenir manager. Voici en résumé les options les plus évidentes.

Devenez un mentor

Il y a un moment dans votre carrière où vous allez devenir l’une des personnes les plus expérimentées de l’équipe. Les autres auront tendance à vous regarder comme une référence et à venir vers vous avec leurs requêtes. Libre à vous d’accepter ce rôle et d’en user à votre avantage, mais vous pouvez tout aussi bien le refuser et décider de changer de job, ou encore attendre que d’autres endossent ce rôle de mentor. Quelle que soit la position que vous adopterez, sur un plan personnel et professionnel, l’important c’est de l’assumer.

De nombreux livres vous conseilleront sur la façon d’enseigner et de guider vos collègues moins expérimentés sur leur chemin du craftsmanship, comme The Coaching Habit: Say Less, Ask More & Change the Way You Lead Forever par Michael Bungay Stanier.

Concentrez-vous sur votre expertise

L’éventail des nouvelles technologies disponibles est si large qu’il est impossible d’être bon dans tous les domaines. Il est préférable de se concentrer sur certains et d’essayer d’en apprendre autant que possible. Qu’il s’agissent des bases de données, du développement web ou des systèmes d’exploitation, absorbez toutes les connaissances possibles dans un domaine et misez dessus. Apprenez dès que vous le pouvez et restez dans le cœur de technologie qui vous intéresse. Certains langages de programmation apparaîtront et d’autres disparaîtront, mais le cœur de chaque technologie ne changera pas.

Représentez une véritable valeur ajoutée pour votre entreprise

Quelle que soit la technologie que vous utilisez ou l’entreprise pour laquelle vous travaillez, il en va de même pour tous : c’est votre entreprise qui vous paie. Cherchez ce que vous êtes en mesure de lui apporter de plus précieux. Il pourrait s’agir d’aider à trouver de nouveaux collaborateurs, ou peut-être de communiquer de manière positive pour donner envie à ceux qui y travaillent d’y rester. À un moment donné, il peut également être question d’analyser les données d’un produit et de suggérer des façons de l’améliorer.

Faites-vous une place qui correspond à vos compétences et à vos qualités

Si vous sentez qu’il y a une place pour vous dans l’entreprise, mais que ce poste n’a pas vraiment d’étiquette ou de titre officiel, tentez votre chance. Inspirez-vous de l’article de Pamela Vaughan intitulé How I’ve managed to grow my career without managing people, dans lequel elle décrit comment elle a créé son poste au sein de son entreprise alors qu’il n’existait pas vraiment officiellement. Soyez créatif.

Tout est une question de plaisir

Quelle que soit l’option que vous choisirez, l’élément clé pour construire une carrière longue et réussie, c’est le plaisir. Vous devez avant tout aimer votre travail. Il y a des jours dans la vie professionnelle où les choses ne sont ni amusantes ni agréables, bien sûr, et c’est comme ça. Mais vous ne devez pas rester malheureux sur le long terme. Fort heureusement, il existe différentes manières de s’épanouir dans son travail et de continuer à le faire pendant une période prolongée. C’est ce qu’on appelle la motivation, plus précisément la motivation à long terme. Daniel H. Pink l’évoque dans son livre La vérité sur ce qui nous motive, et ce qui en ressort, sans trop en dire, c’est que l’argent n’est pas un facteur de motivation suffisant à long terme.

Au bout du compte, il n’est question que de vous et de vos choix. Pensez sérieusement à votre avenir et ce qui vous guide vraiment. Il est possible que le management soit pour vous. Gardez simplement à l’esprit qu’il n’y a pas qu’une seule façon de mener à bien une belle et longue carrière.

Accédez à plus de contenus pour les développeurs sur la rubrique dédiée Behind the Code !

*Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Illustration par Brice Marchal*

Petr Zaparka

Ruby on Rails developer

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :