La gamification : jouer au travail, ça vous tente ?

  • May 30, 2017

La gamification est un outil qui vise à transformer notre rapport au travail en utilisant notre attraction naturelle pour le jeu. On aime jouer pour plusieurs raisons : l’esprit de compétition, la sociabilisation, le challenge, le dépassement de soi, l’échange, la victoire et la récompense qu’elle apporte… La gamification consiste à intégrer tous ces éléments du jeu dans un contexte de travail afin de motiver, challenger, souder, développer de nouvelles compétences ou encore renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise. Mais concrètement, comment ça marche ?

Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de beNext ! Créée en 2014, cette entreprise pas comme les autres regroupe une communauté de talents et de spécialistes passionnés par l'innovation, les technologies et les nouvelles pratiques. Une agence hybride qui a même lancé son propre incubateur de start-up ! Et chez eux, on est heureux au travail et... on joue. Experte sur les sujets de gamification, cette société a intégré le jeu dans toutes les étape de son fonctionnement (organisation, recrutement, management). Pauline Garric, Coach RH chez beNext, vous dit tout !

La gamification à tous les niveaux de l’entreprise

Il y a plusieurs manières d’introduire de la gamification dans l’entreprise. Elle peut s’appliquer à la vie quotidienne, aux process de travail ou encore au recrutement. Selon le niveau et la façon dont on l’applique, elle apporte des choses différentes.

Dans la vie quotidienne de l’entreprise

Au quotidien, il s’agit de casser le formalisme qui fait qu’on se réfrène et qu’on ne se montre pas vraiment pour favoriser le dialogue et permettre à chacun de sortir de son carcan. « Quand tu joues, t’es vraiment toi, tu ne fais pas de théâtre. »

Par exemple, chaque jour à l’issue de leur réunion quotidienne, les benexters jouent ensemble. Le jeu est préalablement tiré aux dés et peut être de nature très différente : méditation, jeu de l’oie, jeu d’énigmes, trivial pursuit, tour de kapla… chaque jeu apporte des choses différentes à l’équipe et aux personnalités qui la composent. « De plus, tous les 2 mois, on organise le beCom (benext creative open moment), une journée où on fait des jeux, des ateliers où chacun parle des sujets qui lui tiennent à coeur. On dîne ensuite tous ensemble. »

Le but de ce type de gamification au quotidien ? Créer du lien, permettre à chacun de s’exprimer et d'échanger, renforcer l’esprit d’équipe.

Dans les process de travail

La gamification est une approche ludique du travail et de l’entreprise. Elle permet de lutter contre la procrastination, car ce qu’on prend pour de la paresse n’est bien souvent que de l’ennui. En instaurant du jeu, on fait disparaître l’ennui et on permet à tout le monde d’être beaucoup plus motivé et efficace. « Certaines tâches rébarbatives, comme par exemple devoir ouvrir une porte dès que ça sonne, peuvent devenir amusantes si on y ajoute de la gamification. Par exemple, on peut mettre en place un jeu disant que si j’arrive à ouvrir la porte en moins de 7 secondes, alors je fais gagner des points à mon équipe. »

L’intérêt d’insérer du jeu dans les tâches quotidiennes, des plus fastidieuses aux plus ennuyeuses, c’est de donner à chacun l’envie de s’impliquer, d’influer sur la productivité en rendant les gens plus heureux.

Dans les process de recrutement

La gamification change totalement la relation candidats/recruteurs. Les recruteurs ne sont plus simplement des poseurs de questions jaugeant la personne assise en face d’eux. Ils jouent AVEC le candidat, ENSEMBLE. Cela crée une complicité au lieu de donner une impression de confrontation. « En recrutement, on s’installe avec le candidat dans des salles à thème. Dès le départ, on rentre dans un univers et on est au même niveau, assis dans un canapé. On propose un jeu que le candidat est libre de refuser. Dans ce jeu, on amène une discussion : pourquoi il place ses pions comme ça, pourquoi il a opté pour telle stratégie, on utilise la facilitation graphique pour présenter notre entreprise. »

L’avantage de ce type d’entretien, c’est que dans un contexte de jeu, on est plus détendu, on ose se laisser aller et se révéler. Et puis passer un entretien dans une entreprise qui nous invite à jouer, ça donne envie, non ?

Les mécanismes de la gamification

La récompense plutôt que la sanction

Avec la gamification, il s’agit d’encourager et de récompenser, de donner envie de faire les choses le mieux possible plutôt que de contraindre et d’obliger avec des méthodes coercitives agissant sur la crainte. Il ne s’agit plus de dire « si tu ne fais pas ça, tu t’exposes à telle conséquence négative » mais « si tu atteins cet objectif, tu gagneras quelque chose et tu feras gagner ton équipe ». Cela change tout, à commencer par notre état d’esprit : au lieu de faire quelque chose à contre-coeur parce qu’on a peur, on prend plaisir à le faire parce qu’on a un but !

L’apprentissage par le jeu

Le jeu est le meilleur outil d’apprentissage possible. Enfant, c’est par le jeu qu’on intègre les connaissances nécessaires à notre développement. C’est aussi en jouant qu’on apprend à prendre en compte son environnement pour en tirer partie, à élaborer des stratégies complexes ou encore à développer des savoir-faire nouveaux en s’entraînant de manière ludique. « L’introduction de jeux de stratégies peut par exemple souder une équipe et permettre de développer des capacités de raisonnement en testant, en expérimentant ensemble différentes méthodes, le tout en s’amusant. Au bout du compte, non seulement, les gens sont plus heureux mais ils deviennent aussi plus efficaces. »

Cultiver la bienveillance

La gamification apporte de la bienveillance dans le monde de l’entreprise. Les jeux sont proposés, non imposés et chaque participant part avec les mêmes chances de gagner au départ. Dans le cas d’un entretien de recrutement, par exemple, chacun reste libre de participer au jeu ou non. « Si un candidat refuse de jouer, ce n’est pas grave, on fera un entretien plus traditionnel et ça veut pas dire que la personne ne sera pas retenue et ne pourra pas s’adapter à l’entreprise. »

Quelque soit le jeu proposé, il doit offrir à chacun les mêmes conditions. « Tu n’auras pas envie de jouer au Monopoly si tu n’as pas les mêmes chances de gagner que les autres. Si ton voisin part avec 2 fois plus d’argent que toi, quel est l’intérêt de commencer la partie ? »

Renforcer le sentiment d’appartenance

Le fait d’introduire du jeu dans l’entreprise permet l’échange et la création de liens forts entre collègues de travail. Cela favorise une bonne ambiance du travail qui fait qu’on est plus heureux de venir travailler et donc plus efficace. « La gamification, ça fidélise, ça motive, ça forme, ça apprend des choses, ça challenge, ça accroit le sentiment d’appartenance à une entreprise, ça implique parce qu’on n’a pas envie de faire perdre son équipe. C’est aussi une manière de récompenser parce qu’il y a toujours une équipe gagnante. »

La gamification est donc un outil voué à devenir incontournable. En travaillant sur la notion de bonheur et d’amusement au travail, elle fait bouger les lignes de l’entreprise. L’idée de pouvoir s’amuser en travaillant et de s’améliorer grâce à cela est une idée novatrice qui ne peut que séduire. « On a tous des journées plus drôles que d’autres, plus stressantes que d’autres, des problèmes à gérer, des mauvaises nouvelles. La gamification met du fun et du ludique dans des tâches moins agréables. Ça peut casser des barrières négatives, aider à la communication, faciliter et améliorer l’entreprise. »

Et vous, si vous veniez jouer, vous épanouir... en bref : travailler, chez beNext ?

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @beNext

Cécile Nadaï

Envie de rejoindre beNext ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :