L'immersion professionnelle, une nouvelle étape dans le process de recrutement ?

  • June 10, 2019

C’est la dernière innovation en matière de recrutement : l’immersion en entreprise, avant même d’avoir signé votre contrat. Le but ? Vous imprégner des valeurs et du fonctionnement de l’entreprise pour laquelle vous postulez, et mobiliser tous les salariés dans le recrutement du candidat. Virgile Raingeard, VP People (responsable des ressources humaines) chez Comet, une plateforme de mise en relation entre entreprises et freelances tech & data, a adopté cette méthode : il nous explique pourquoi et comment son entreprise a mis en place ce processus.

Qu’il s’agisse d’un test, d’un entretien collectif, d’une rencontre one-to-one avec tous les salariés d’une start-up… Il n’y a pas de procédé unique et idéal pour recruter un candidat. Selon le type d’entreprise, sa taille, les valeurs qu’elle véhicule ou son mode de fonctionnement, une démarche peut être privilégiée plus qu’une autre. L’immersion se veut inclusive pour le candidat, et représente une étape cruciale d’un côté comme de l’autre.

Qu’est-ce que le processus d’immersion ?

Chez Comet, il s’agit de « deux jours passés chez nous au sein de nos locaux, comme étape finale du processus de recrutement » explique Virgile. Lorsque le candidat semble avoir le profil correspondant aux attentes du futur employeur, que toutes les étapes essentielles ont été validées (premier et second entretien d’embauche, test ou mise en situation…), la boucle est bouclée avec l’immersion. « Pour nous, cette étape détermine le fit avec notre culture et avec le reste de l’équipe. La partie compétences a été validée en amont », ajoute Virgile.

Cette pré-intégration en entreprise sert notamment à l’équipe pour évaluer si le candidat partage leurs valeurs ; et, à l’inverse, le candidat peut ainsi voir si l’entreprise lui correspond socialement et humainement parlant.

Il existe par ailleurs un dispositif officiel qui y ressemble, le PMSMP (Évaluation en Milieu de Travail Préalable au Recrutement), proposé par Pôle Emploi aux entreprises de tous les secteurs. Les aptitudes d’un candidat sont évaluées lors d’une mission en entreprise qui peut durer jusqu’à un mois. Le candidat peut par la suite être embauché directement, suivre une formation pour affiner ses compétences et être recruté, ou bienêtre refusé.

Un investissement réciproque, au plus proche du réel

Du point de vue du candidat comme de celui de l’entreprise convoitée, l’immersion se révèle cruciale. « On pense que choisir une entreprise est très impactant : on choisit l’endroit et les gens avec qui on va passer une bonne partie de notre semaine, et il nous paraît important de ne pas nous tromper », analyse Virgile. Chez Comet, 75% des candidats ayant effectué l’étape de l’immersion ont obtenu une proposition d’emploi, et parmi eux, près de 9 sur 10 l’ont acceptée.

Chez Comet, l’immersion se veut donc au plus proche de la réalité du quotidien de l’entreprise pour permettre aux deux parties impliquées de se projeter réellement. Le credo pour Virgile : « la transparence ! Lors de l’immersion on partage tout, dont tous nos documents internes. On veut que les candidats aient toutes les informations possibles avant de nous rejoindre. »

Les deux journées suivent un planning bien établi communiqué en amont au candidat et aux participants dans l’entreprise, et sont rythmées par des rencontres plus ou moins formelles avec différents membres de l’équipe, des phases de travail, et de feedback lors desquelles le candidat peut faire part de ses impressions à une personne de l’équipe RH ou à son futur manager. À l’issue de l’immersion, tous les membres de l’équipe reçoivent un questionnaire afin de donner leur sentiment sur le candidat. La décision finale est donc prise de manière collective.

Seul inconvénient à ce mode de recrutement : l’investissement important, notamment en temps, qu’il représente des deux côtés et qui pourra s’avérer frustrant s’il n’aboutit pas positivement. Un « risque » à prendre pour être sûr de faire le bon choix, du point de vue du candidat comme de l’entreprise.

Un candidat est-il obligé de suivre ce processus ?

Légalement, aucun candidat n’est obligé de réaliser une immersion en entreprise, mais un refus peut être mal perçu. « Si quelqu’un ne veut pas la faire il ne réussira pas le processus de recrutement » , explique Virgile. « On en parle dès le premier coup de fil, et on comprend ceux qui ne veulent pas le faire, mais pour nous c’est non négociable. On peut être arrangeant sur le format si la personne n’a que peu de congés, mais on ne peut être recruté sans immersion ». Pour Comet, l’immersion fait partie intégrante du processus de recrutement.

Qu’apporte l’immersion pour l’entreprise ?

« L’alignement du candidat avec les valeurs et l’équipe, est un élément crucial pour nous », explique Virgile. « Je ne vois pas de meilleur moyen de tester ce critère important qu’en passant du temps avec la personne ». En effet, contrairement à un entretien d’embauche parfois expéditif, très cadré et où le candidat se dévoile sous son meilleur jour, l’immersion permet de faire connaissance de manière plus naturelle et donc plus authentique.

L’autre avantage de ce processus est « d’impliquer toute l’équipe dans le recrutement, pas juste le manager », précise Virgile. « C’est en partie anormal que seul le manager ait à choisir celui qui va nous rejoindre, quand l’arrivée d’une nouvelle personne impacte toute l’équipe. » Si tous les employés (dans le cadre d’une start-up), ou tout un département (dans le cadre d’une grande entreprise) rencontrent le candidat et potentiel futur collègue, chacun peut donner un avis et participer activement à l’évolution de son entreprise.

Une opportunité riche d’enseignements pour le candidat

D’une certaine façon, le candidat fait lui aussi passer un entretien à l’entreprise. Même si le poste paraît alléchant sur le papier, il est très enrichissant de découvrir la réalité du terrain, au jour le jour. L’ambiance, les rapports humains et les valeurs de l’entreprise entre autres, ne peuvent être jugées qu’en y passant du temps.

L’immersion peut aussi lui permettre de relever quelques indices sur la santé de l’entreprise : engagement des salariés, organisation, modes de travail, absentéisme, flexibilité, répartition des tâches… Autant d’indicateurs qui peuvent mettre la puce à l’oreille et guider son choix final.

Enfin, l’immersion représente une opportunité en or pour le candidat de faire connaissance avec ses (futurs) collègues : ce premier pas facilitera son intégration s’il est embauché par la suite. Conscient que sa présence et ses compétences ont été appréciées de tous, il ressentira moins de stress lors de son premier jour « officiel » !

Complément encore rare pour un processus de recrutement efficace et inclusif, l’immersion en entreprise permet à la fois à l’employeur et au candidat d’évaluer si oui non, ils feront un bout de chemin ensemble. Un combo gagnant-gagnant qui devrait se généraliser !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Marianne Shehadeh

Créatrice de contenus @ Point Virgule

Envie de rejoindre comet ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :