Comment réussir son mail de remerciement après un entretien ?

  • December 12, 2018

Le processus de recrutement est parfois long et jalonné d’étapes. Il est facile de se perdre dans les formules de politesse, de remerciement, de relance, facile de se perdre entre les règles officielles et ce qui est attendu officieusement par un recruteur. En effet, certaines intentions peuvent permettre au candidat de se démarquer favorablement. Envoyer un mail de remerciement après un entretien d’embauche est déjà un signal positif envoyé au potentiel futur employeur. À condition de soigner le fond et la forme !

Remercier

L’objectif du mail de remerciement est de se rappeler à la mémoire du recruteur et de battre le fer tant qu’il est chaud. L’idéal est d’envoyer ce message un ou deux jours après l’entretien : il faut montrer que vous avez pris le temps de la réflexion, que vous ne vous êtes pas précipité mais il ne faut pas laisser le temps au recruteur de vous oublier non plus. Le mail doit être concis et clair, c’est-à-dire entre cinq et huit lignes, poli mais pas nécessairement aussi formel que les échanges antérieurs à l’entretien d’embauche. Plus le mail sera personnalisé, plus il sera pertinent et jouera en votre faveur.

Entamez le mail par une formule de remerciement, en rappelant le jour et l’heure de l’entretien, dans le cas où le recruteur ait rencontré beaucoup de candidats : « Suite à notre rendez-vous de mardi matin, je tiens à vous remercier pour le temps que vous m’avez consacré et pour la qualité de notre échange… ».

Confirmer son intérêt

La suite du mail a pour but de confirmer votre motivation pour le poste convoité. Vous pouvez donc rappeler deux ou trois éléments sur lesquels vous avez échangé lors de l’entrevue, afin de montrer votre capacité d’écoute et d’analyse. Le piège serait de reprendre un à un les arguments que vous aviez déjà initialement mis en avant dans votre lettre de motivation. Le mail de remerciement doit être différent du reste de votre candidature, vous devez mettre en perspective ce que vous avez appris sur le poste et l’entreprise lors de l’entretien. Le candidat doit montrer qu’il a compris et s’est approprié les enjeux de l’offre. Si vous pensez que vous n’avez pas suffisamment exprimé votre enthousiasme lors de l’échange physique, ou que vous avez le sentiment d’avoir oublié d’évoquer quelque chose, le mail post-entretien est un bon complément. En revanche, prenez un ton enthousiaste, mais pas désespéré !

Par exemple : « Votre présentation détaillée du poste et de l’entreprise m’a permis d’avoir un aperçu complet des missions qui seront confiées au professionnel que vous cherchez. Au cours de mes expériences antérieures, j’ai pris part à de nombreux projets dans un environnement similaire à votre entreprise et je serais très enthousiaste de les mettre à profit dans le cadre des missions que vous proposez… »

Maintenir le dialogue et se démarquer

Même si le recruteur vous dit en fin d’entretien qu’il reviendra vers vous dans un certain délai, le mail de remerciement est un moyen de maintenir la communication. Après avoir indiqué à nouveau votre motivation, vous pouvez tout à fait conclure le mail en demandant à votre interlocuteur de vous faire un retour sur votre prestation : « Si vous en avez l’occasion, je serais ravie de connaître votre perception de l’entretien car je considère que toute critique est bonne à prendre ». Soyez humble et restez à votre place de candidat même si l’entretien s’est très bien déroulé, ne vous présentez pas comme si vous aviez déjà obtenu le poste !

Si lors de votre entrevue, vous avez échangé sur un détail en particulier, vous pouvez aussi tout à fait envoyer au recruteur le lien d’un article sur le sujet, qui soit complémentaire à votre discussion et/ou qui soit un clin d’œil sympathique afin de susciter une réponse. Aussi, tout en restant concis et simple, rien ne vous empêche de faire preuve de générosité pour taper dans l’oeil de votre recruteur. Il vous a dit lors de l’entretien que la visibilité de la boîte sur les réseaux étaient un de leur point faible. Pourquoi ne pas prendre un peu de votre temps pour élaborer quelques pistes d’optimisation pour le référencement de l’entreprise que vous joindrez à votre mail de remerciement ? Enfin, vous pouvez terminer en posant une question à la personne sur la suite du processus, toujours dans le but de garder le contact et d’alimenter l’échange.

À l’inverse, si l’entretien ne vous a pas convaincupour plusieurs raisons, prenez le temps de mûrir votre décision mais n’attendez pas trop non plus pour le faire savoir. Si vous restez courtois et en bons termes avec le recruteur, il sera plus enclin à vous tenir informé lorsqu’un poste plus en adéquation avec votre profil se libèrera dans l’entreprise ou à vous ouvrir son réseau.

Dans le cas où vous devriez vraiment refuser un poste : retrouvez nos conseils ici.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline.

Photo by WTTJ

Aglaé

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :