Les mots indispensables à connaître dans le secteur de la mode

  • April 24, 2019

« Les mots justes trouvés au bon moment sont de l’action » disait Hannah Arendt. On dit souvent que chaque mot a un sens et qu’il est important de savoir les utiliser à bon escient. Cela est d’autant plus vrai dans le monde professionnel où chaque secteur a son jargon. Et si la mode est un monde à part, son langage l’est aussi.

Etonnamment, bien que le berceau historique de la mode soit Paris, la majorité des termes utilisés lorsque l’on travaille dans la mode sont anglais, surement parce qu’il s’agit d’un milieu où se regrou-pent de nombreuses nationalités totalement différentes. Alors si vous avez pour projet de travailler dans la mode mais que vous ne voulez pas être perdu lorsque l’on vous parle de « wholesale » ou de « flagship », voici un glossaire des termes les plus particuliers qui feront très vite partie de votre quotidien.

PS : Et si vous n’avez toujours rien compris, découvrez notre vidéo TALK, notre format vidéo avec les youtubeuses Camille et Justine qui vous rend incollable sur les mots “compte triple” !

Co-branding

Dans l’univers de la mode, le concept de co-branding, ou collaboration, est désormais très fréquent. Mais qu’est-ce que c’est ? L’idée est de réunir deux noms de styliste, de marque, d’artiste ou autre afin de créer une collection capsule. Alliez les forces de deux entités et vous les rendrez encore plus fortes. On peut ainsi citer Tara Jarmon et Acuitis, ou encore The Kooples et Puma ! Parfois, on voit aussi apparaitre des co-brandings entre deux secteurs totalement différents comme par exemple celio* et Jean-Michel Basquiat, Hermès et l’Apple Watch ou même Rains et MADE. Vous pouvez tout à fait utiliser le mot « collaboration » mais vous aurez vraiment l’air d’un expert si vous parlez de « co-branding » !

Collection Capsule

Une collection capsule est une collection à part, indépendante des autres collections, et composée seulement de quelques pièces en édition limitée. Il peut s’agir d’un co-branding comme par exemple Sezane, marque de prêt-à-porter qui a lancé sa collection capsule spéciale mariage appelée « Cérémonie » ou tout simplement d’une collection spéciale créée par la marque comme Balzac et sa collection « Joie de vivre ». Là encore c’est une façon de renouveler l’offre à un public à l’affût de nouveautés.

Collection Croisière

La mode est pleine de ressources ! Quand deux collections par an (Automne/hiver et Printemps/Eté) ne suffisent plus, les marques proposent des collections intermédiaires de mi-saison pour renouveler leur offre. Le terme « Collection croisière » vient en fait des années 1920 où les clientes de la haute société partaient en croisière l’hiver et avait donc besoin de tenues estivales en plein hiver. Il s’agit en fait d’une collection « Pre-spring ». Et l’on retrouvera donc logiquement la collection « Pre-fall ». On peut aussi parler plus généralement de « Pre-collection » qui intervient donc avant la « Main collection ». C’est pour cela qu’aujourd’hui la plupart des marques de mode ont, non pas deux, mais quatre collections par an. Et encore, on ne parle même pas des collections capsule…

Concept store

Si aujourd’hui cela ne vous choque plus de pouvoir acheter des bougies, des livres ou même de la nourriture dans une boutique de vêtements c’est parce que vous êtes familier avec le concept de « Concept store ». La célèbre boutique Colette, qui a ouvert ses portes en 1997, a été la première à offrir une sélection éclectique et pointue, allant de la mode aux nouvelles technologies, de la beauté au design. Depuis, les concept stores se sont multipliés : Merci, The Broken Arm, L’Eclaireur… et cer-tains se spécialisent comme La Garçonnière qui est entièrement dédié à l’homme. Bref, un concept que vous ne pouvez plus ignorez, et ce d’autant plus si vous travaillez dans la mode !

Fashion Week

La semaine de la mode est certainement l’évènement le plus important dans le monde de la mode. Et tenez-vous bien parce qu’il n’y en a pas qu’une seule ! En ce qui concerne le prêt-à-porter féminin il y a quatre fashion weeks par saison (Printemps/Eté en septembre, Automne/Hiver en mars) : la première se passe à New York, la deuxième à Londres, puis Milan et enfin Paris. Les fashion weeks ont toujours lieu dans cet ordre-là. A cela s’ajoutent les quatre fashion weeks de prêt-à-porter mas-culin, toujours dans le même ordre, mais cette fois elles ont lieu en janvier et en juin. Enfin, la Haute Couture a sa propre fashion week, en janvier et en juillet, cette fois exclusivement à Paris puisque la Haute Couture est une exception française. Bien sûr il s’agit des fashion weeks historiques, mais il en émerge de nouvelles comme à Berlin ou encore à Copenhague.

Flagship

Si l’on traduit le mot “flagship” cela donne “vaisseau amiral”. Vous vous demandez très certainement de quoi on parle, mais pas de panique ! Il s’agit d’un terme que l’on retrouve très souvent dans le monde de la mode et même du luxe pour désigner la boutique principale d’une marque. Un flagship store se veut être la vitrine de la marque. Par exemple, Louis Vuitton a son flagship sur les Champs Elysées.

Ligne

Marque, collection, ligne… on s’y perd parfois ! Inutile de vous préciser ce qu’est une marque. Une collection est la segmentation des produits d’une même marque, très souvent selon une saisonnalité (Printemps/Eté, Automne/Hiver), ou bien il peut s’agir comme vu précédemment d’une collection Capsule qui regroupe des pièces en édition limitée autour d’un même thème. Une ligne en revanche est une segmentation de la marque. Il peut s’agir d’une segmentation selon la valeur du produit. Ainsi, de nombreuses marques de luxe ont lancé une seconde ligne plus accessible : See by Chloé, Isabel Marant Etoile ou McQ by Alexander McQueen par exemple. Il peut aussi s’agir d’une segmen-tation selon le type de produit, comme par exemple Chanel qui a une ligne de parfums.

Moodboard

Il s’agit de la première étape dans la recherche d’inspiration d’un styliste. Pouvant être littéralement traduit comme étant un « tableau d’humeur », le principe d’un moodboard est de réunir sur une même feuille, un même tableau - voire un mur tout entier - toutes les images ou mots qui nous inspi-rent. A partir de là va naître un fil conducteur, une idée générale dont vont découler des modèles de vêtements jusqu’à l’aboutissement d’une collection complète. Mais un moodboard peut également être utilisé pour trouver l’inspiration d’un design de site internet, ou de la décoration d’intérieure d’un showroom par exemple.

Pop-up store

Vous avez déjà dû très certainement vous rentre dans un pop-up store, peut-être même sans le sa-voir. En effet les pop-up stores ne cessent de « pop up », d’apparaître. On peut également les appe-ler « boutiques éphémères » puisqu’il s’agit de points de vente qui surgissent de façon très évène-mentielle, c’est-à-dire qu’elles n’ouvrent que pour quelques jours, quelques semaines. Stratégie marketing pour créer l’évènement, les pop-up stores vont attiser la curiosité du client de par leur brièveté mais aussi l’intérêt des médias puisqu’il s’agit également d’un bon moyen de communica-tion. Un pop-up store peut être une boutique éphémère à part entière ou bien un corner dans des grands magasins.

Retail/Wholesale

Il est indispensable de connaître la différence entre ces deux termes qui font référence à une straté-gie de distribution. Le retail fait référence aux boutiques en propre, exclusives à la marque. C’est la marque qui ouvre ses propres boutiques tandis qu’une marque wholesale va être distribuée chez des détaillants multimarques. Pour simplifier, une marque retail travaille en BtoC puisqu’elle s’adresse directement au client final, alors qu’une marque wholesale adopte une stratégie BtoB puisqu’elle est d’abord vendue à une boutique multimarques qui joue le rôle d’intermédiaire entre la marque et le client final. Sachez toutefois qu’une même marque peut adopter les deux stratégies. Vous pouvez en effet très bien voir une marque qui a ses propres boutiques être également revendue en grand ma-gasin par exemple.

Showroom

Non, le mot « showroom » n’est pas uniquement dédié au mobilier et au design. Le showroom est un espace indispensable pour une marque de mode puisque c’est là qu’on présente les collections aux acheteurs, c’est-à-dire les grands magasins, les détaillants multimarques et les sites internet qui re-vendent la marque. Le showroom peut être intégré aux bureaux de la marque, comme dans les grandes maisons de luxe par exemple. Il peut aussi être physiquement indépendant des bureaux : par exemple pendant les Fashion Weeks, certaines marques, plus petites et qui n’ont pas de bureaux partout à travers le monde, vont louer des espaces de façon temporaire pour présenter leurs collec-tions. Enfin, un showroom peut être également une entité détachée de la marque mais qui se charge de la représenter et de la commercialiser sur un territoire donné.

Voilà l’essentiel des termes professionnels à maîtriser si vous souhaitez travailler dans la mode. A vous de savoir les placer au moment opportun !

Vous n’avez toujours rien compris ?

Découvrez TALK, notre format vidéo qui vous rend incollable sur les mots “compte triple” !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Marion Paquet

Journaliste, pigiste et auteure

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :