Où postuler pour s'engager dans son travail ?

  • October 10, 2019

1 607 heures par an au travail, c’est la durée minimum que passe une personne salariée à plein temps chaque année au travail… Alors autant s’assurer que ce que l’on fait tous les jours est utile pour soi, mais aussi pour les autres, non ? Et vous, vous auriez envie de faire quoi de ces 1 607h qui s’offrent à vous ? Sur quel genre de projet aimeriez-vous vous engager ?

En mettant vos compétences et votre énergie au service d’un projet d’intérêt général, en harmonie avec vos valeurs et la vision que vous avez du monde, vous pourriez vraiment vous sentir utile et donner du sens à votre quotidien. Mais vers quel type de structure se tourner et dans quel secteur postuler pour s’engager dans son travail ? Voici toutes les options qui s’offrent à vous…

Rejoignez un secteur engagé sur une cause qui vous touche

Il existe mille et une manières de s’investir et ce, dans de multiples secteurs. Reste à savoir celui qui est fait pour vous et dans lequel vous avez le plus d’opportunités d’exercer votre métier. Néanmoins, certains secteurs sont, par nature, plus engagés que d’autres, en voici une liste - non-exhaustive :

Secteur public et administration : l’engagement au service de la société

Vous voulez vous mettre au service d’une communauté ou de la société dans son ensemble ? Vous souhaitez œuvrer à une meilleure cohésion sociale, faire en sorte que la vie en société soit plus harmonieuse, plus juste et mieux organisée ? Vous pouvez vous mettre au service de votre commune, de votre région, de votre pays, ou vous investir dans les relations internationales à différents niveaux : droits de l’homme, politique, diplomatie, défense, protection civile… les missions ne manquent pas.

Agroalimentaire et environnement : pour prendre la défense de notre planète

La nature est votre amie et sa préservation, votre combat de tous les jours ? Sachez qu’il existe de nombreux sous-domaines du développement durable dans lesquels vous pouvez mettre votre pierre à l’édifice : préservation des ressources, agriculture durable, énergies propres, gestion des déchets, sauvegarde des espèces menacées, etc. Mais vous pouvez aussi rejoindre des entreprises qui choisissent de produire différemment ou d’éveiller les consciences : les entreprises d’une industrie agroalimentaire respectueuse de l’environnement via le label Agriculture Biologique par exemple, mais aussi de l’industrie verte qui produit des biens sans impact négatif sur l’environnement.

Enseignement : se mettre au service de l’éducation

Vous êtes passionné par l’éducation et pensez que le meilleur moyen de faire avancer notre monde, c’est d’éduquer les adultes de demain ? Les emplois engagés dans ce secteur ne manquent pas : enseignement, éducation des enfants et des jeunes, aide à l’orientation, à la scolarisation, à l’insertion professionnelle, lutte contre le décrochage scolaire… Les métiers sont nombreux et les structures diverses, des établissements scolaires publiques aux associations de quartier et instituts spécialisés.

Secteur médical : pour la santé de tous

Du soin à la recherche médicale, en vous engageant dans le secteur médical, vous pourrez veiller à la santé et bien-être de tous, de la naissance jusqu’à la fin de vie. Dans ce domaine, les structures sont souvent publiques - hôpitaux, centre de recherches -, mais elles peuvent aussi être privées ou associatives : cabinets d’infirmiers, établissements spécialisés pour les personnes en situation de handicap, associations de recherche, de lutte contre les maladies, etc.

Action sociale : défendre et promouvoir la justice sociale

Vous voulez vous battre pour que personne ne soit laissé de côté dans la société ? Les structures de l’action sociale, qu’elles soient publiques ou privées,s’investissent pour promouvoir la justice sociale à tous les niveaux : soutien des plus fragiles, lutte contre les discriminations, lutte contre l’exclusion, action de solidarité, etc.

Industrie et tech : s’investir au service d’un progrès technique, technologique, scientifique qui bénéficie à tous

Vous croyez au progrès technique et souhaitez trouver de nouvelles solutions pour simplifier et améliorer la vie de l’Homme à tous les niveaux ? Intelligence artificielle, progrès techniques au service de la communication, des transports, de l’habitat, de la santé, innovations énergétiques… de nombreuses entreprises travaillent à transformer notre quotidien par des innovations responsables et respectueuses de l’Homme et de son environnement !

Commerce et services : contribuer à une économie juste et responsable

Vous voulez montrer qu’une économie plus juste et qui profite à tous est nécessaire et viable ? Vous pouvez rejoindre des structures commerciales qui ont le souci de la juste répartition des bénéfices et des richesses et qui créent de nouveaux modèles. On peut citer notamment celles de l’économie circulaire, du commerce équitable, ou encore de l’économie de la fonctionnalité (où l’on paye pour un service ou pour l’usage d’un bien, ndlr.)

Trouvez le type de structure qui vous correspond

Vous avez trouvé un secteur qui vous parle ? Mais qu’en est-il du type de structure qui vous convient le mieux ? Il n’y a pas que le domaine d’activité qui compte. En fonction de votre profil, il vous faut trouver l’organisation qui vous convienne, tant par sa taille que par son mode de fonctionnement. De cela dépendra votre place au sein de l’entreprise, votre impact réel sur le monde et votre manière d’agir au quotidien.

Les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS)

Ces structures peuvent être de dimensions variées et de formes juridiques diverses : coopératives, entreprises solidaires, etc. Ce qui les différencie des entreprises classiques, c’est la place prioritaire qu’elles accordent aux Hommes et au projet social qu’ils portent par rapport au bénéfice et au profit.

  • Avantages et inconvénients de ce type de structure :
    Les entreprises de l’ESS ont une gouvernance démocratique, c’est à dire que chaque salarié à voix au chapitre et peut peser dans les décisions prises au sein de la structure. Cependant, au sein de ce type de structure où l’Homme prime sur le profit, les salaires sont relativement encadrés, n’espérez pas y faire fortune !
  • Exemples : Biocoop, Toogoodtogo, Wehelp et tant d’autres.

Les structures de services publics

Elles travaillent à fournir un service public gratuit pour tous. Hôpitaux, établissements scolaires, ministères et administrations sont les structures publiques les plus classiques que l’on connaît. Mais il existe aussi des structures publiques à caractère autonome et commercial qui assurent des services de manière nationale.

  • Avantages et inconvénients de ce type de structure :
    En rejoignant une structure de services publics, vous pouvez devenir contractuel, mais aussi fonctionnaire et bénéficier ainsi d’une sécurité de l’emploi quasi à vie ! Un avantage non négligeable, cependant, les places sont peu nombreuses et les salaires assez encadrés, en fonction de votre ancienneté et de vos diplômes. À vous de choisir si vous voulez ou non vous investir à long terme donc, car lorsque l’on veut démissionner de la fonction publique, il n’est pas de retour possible !
  • Exemples : L’Éducation Nationale, [L’Etablissement français du sang]https://dondesang.efs.sante.fr/), l’Office national des forêts.

Les associations d’utilité publique

Il existe des associations au service de la solidarité et du développement, mais aussi des structures associatives dans la santé, le sport, l’éducation, la formation dont l’utilité publique n’est plus à prouver.

  • Avantages et inconvénients de ce type de structure :
    Si rejoindre une association de votre choix vous permet de trouver un travail plein de sens et en accords avec vos valeurs, il reste néanmoins important de rappeler que les associations ne génèrent quasiment pas de profit et dépendent de financements et de dons. Il est donc difficile pour elles de vous offrir les meilleurs salaires !
  • Exemples : la Croix Rouge mais aussi Entourage, Ticket for Change ou la Fédération Française Sports pour Tous.

Les fondations

Qu’elles soient publiques ou privées, les fondations d’entreprises et fondations caritatives sont des organisations au service d’une œuvre d’intérêt général auxquelles sont affectés des fonds privés.

  • Avantages et inconvénients de ce type de structure :
    Les fondations sont la plupart du temps financées par des entreprises privées, elles ont de réels moyens et les mettent au service de causes, l’occasion de gérer de vrais beaux projets à impact ! Les salaires sont la plupart du temps relativement intéressants, cependant les places sont chères car peu nombreuses.
  • Exemples : Fondation de France, Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme…

Les entreprises privées classiques

Même si elles ne sont pas officiellement de l’ESS, les entreprises peuvent contribuer d’une manière ou d’une autre à un projet à impact sur un sujet qui vous touche : service à la personne, innovation technologique utile à la société, vente de biens innovants et écoresponsables, solution écologique, etc.

  • Avantages et inconvénients de ce type de structure :
    Rejoindre une entreprise privée qui a à cœur le bien commun peut vous permettre de vous engager tout en poursuivant une évolution de carrière au sein d’une structure économique classique. Un choix idéal si vous êtes intéressé par les aventures entrepreneuriales et le business, mais que vous voulez que ces derniers soient au service de tous.
  • Exemples : Lemon Tri, Back Market, Ouihelp et tant d’autres.

Laissez-vous guider par l’esprit et les valeurs de l’entreprise

Vous êtes aligné avec la cause, vous vous sentez à l’aise avec le type de structure, mais cela suffit-il pour que vous vous sentiez à votre place ? Parfois, sur le papier, tout est là, mais quelque chose cloche, sans que vous sachiez vraiment quoi, et vous avez du mal à vous investir totalement.

Travailler tous ensemble pour atteindre le même but ne suffit pas toujours à ce que chacun se sente engagé dans son travail. Il est aussi important de partager les valeurs de la structure que l’on rejoint. Et celles-ci ne sont pas uniquement logées dans la cause qu’elle défend, et que vous partagez. Il est important de se pencher sur d’autres éléments tels que la vision qu’elle a de son sujet, l’état d’esprit dans lequel elle agit et la manière dont elle est organisée en interne :

  • Adhérer à la vision : parfois, on est d’accord sur le “quoi” mais pas sur le “comment”. Par exemple, on s’intéresse à une association qui propose de sortir du nucléaire, mais on n’adhère pas pour autant à sa vision qui promeut l’implantation d’éoliennes dans les campagnes. Ce n’est pas parce qu’on travaille pour la même cause qu’on est aligné sur la manière de s’y prendre pour atteindre les mêmes objectifs. Un point à vérifier avant de vous engager, par exemple en se renseignant en amont ou en posant les bonnes questions en entretien !

  • Partager les mêmes valeurs : parfois, le projet est beau, en apparence, mais la réalité est tout autre. Il peut arriver qu’on adhère à un projet qui nous semble juste, mais qu’on ressente une dissonance entre le message que l’entreprise prône et ce qu’elle fait vraiment, un décalage entre le discours et la réalité ou entre les valeurs prônées et l’ambiance en interne. Alors pour éviter toute déception, mieux vaut anticiper ! Il peut par exemple être intéressant d’échanger avec des membres de l’équipe ou avec certains de leurs clients pour vérifiez que les valeurs mises en avant sont authentiques !

  • Être aligné avec les processus et méthodes de management : Au-delà du projet de la structure que l’on rejoint, au-delà d’une culture d’entreprise affichée, il est aussi intéressant de s’interroger sur la manière dont l’organisation met en œuvre son projet. Quelle place accorde-t-elle à ses salariés dans ce projet ? Quelle vision du management porte-t-elle ? Pour quel mode de communication opte-elle ? Quel mode de gestion de la performance promeut-elle ? Ces éléments sont essentiels à prendre en compte avant de postuler pour être sûr de vous sentir à votre place dans l’entreprise. Si le match parfait n’existe pas - la perfection n’est pas de ce monde - vous devez néanmoins avoir coché suffisamment de critères pour vous y sentir bien !

Essayer de trouver un travail en accord avec votre vision du monde et la manière dont vous souhaitez agir pour l’améliorer peut être une grande source de joie et d’épanouissement au quotidien.
Quels que soient vos talents et vos aspirations, il peut être intéressant de mettre votre énergie dans un projet qui vous porte, afin de contribuer à votre niveau à un monde plus juste, au sein d’organisations, même imparfaites, qui y travaillent. Il paraît que c’est en se sentant à sa place que l’on travaille le mieux, à bon entendeur !

Photo d’illustration by WTTJ

Cécile Pichon

Envie de rejoindre Back Market ?

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :