Remettre son CV en main propre : bonne ou mauvaise idée ?

  • January 30, 2018

Vous l’avez enfin trouvée, cette offre d’emploi parfaite, et vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour l’obtenir. Vous allez maintenant passer des heures à perfectionner votre lettre de motivation. Choisir les bons mots et éviter les redondances. Trouver des adjectifs valorisants sans paraître trop arrogant. Mettre un peu de vernis sur votre dernier stage et transformer ces journées “photocopies - café” en “reporting stratégique et assistance opérationnelle”.

Pendant que vous lisez et relisez votre candidature, d’autres sont déjà loin et marchent, littéralement, vers l’entreprise de vos rêves. Ils partent remettre leur CV en main propre. Tout le monde y a déjà pensé, très peu ont déjà osé. Est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Et comment s’y prendre ?

Les pour et les contre

Vous vous en doutez, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question. De nombreux paramètres entrent en jeu... et vous n’en connaitrez que très peu à l’avance. Cette démarche reste et restera risquée. All in.

Les points positifs :

Cela montre votre motivation. En poussant la porte de l’entreprise, vous prouvez que vous êtes capable de prendre des initiatives et de vous démarquer des autres candidats. C’est également un signe de détermination qui peut plaire à votre potentiel supérieur, notamment dans des métiers qui demandent ce type de compétence : business developer, chargé de partenariat, marketing et communication, etc.

Vous paraissez plus convainquant. Une étude de la Chicago Booth School of Business montre qu’un discours oral est beaucoup plus impactant pour le recruteur que le même discours à l’écrit. Pour vous vendre, rien ne vaut un échange en direct. Parler de vive voix avec votre potentiel manager est une occasion de marquer des points.

Les points négatifs :

Cela peut être perçu comme intrusif. Une visite surprise est rarement un cadeau. Elle casse le rythme de travail de votre interlocuteur et, dans un monde qui prône la rapidité et l’efficacité, peut être perçue comme un dérangement très mal venu.

Attention au harcèlement. La tentation est grande de relancer une entreprise qui n’a pas répondu à votre candidature en vous déplaçant, par téléphone, via Twitter, etc. La frontière entre une motivation sans faille et le harcèlement est très fine. Sachez être convainquant mais pas trop insistant, ne multipliez pas les prises de contact au risque de passer pour un fou-furieux.

Pour et Contre :

On se souviendra de vous. Quoi qu’il arrive, cette initiative reste originale. Peu de candidats prennent le temps ou ont le courage de le faire, vous vous distinguerez donc inévitablement des autres. Pour le meilleur... ou pour le pire.

Comment s’y prendre ?

Vous avez décidé de passer le cap ? Vous n’avez de toute façon rien à perdre ? Alors ne faites pas les choses à moitié en déposant simplement votre candidature à l’accueil mais efforcez vous de rencontrer, même rapidement, votre futur employeur. Voici quelques conseils simples avant de vous lancer.

Trouver le bon timing

Directeurs et managers passent une grande partie de leur journée en réunion. S’il n’existe pas de créneau idéal, le début ou la fin de pause déjeuner sont généralement des moments plus calmes pendant lesquelles vous avez davantage de chance de trouver une personne disponible et ouverte à la discussion. Si vous le pouvez, renseignez-vous sur les habitudes de l’entreprise et les potentiels événements (lancements de produit, levée de fonds imminente, etc.) qui pourraient conduire à une suractivité peu propice aux imprévus.

Identifier le bon interlocuteur

Dans une grande entreprise, il sera difficile d’éviter la case RH. Dans une plus petite structure, cherchez sur son site internet ou sa page LinkedIn le manager de l’unité pour laquelle vous aimeriez travailler. C’est souvent lui qui rencontre, à un moment ou à un autre, les candidats.

Trouvez une bonne raison

« L’un de nos stagiaires nous avait envoyé une candidature classique, par mail. Après l’envoi, il s’est rendu compte qu’il avait fait une faute d’orthographe. Le lendemain, il s’est présenté dans nos locaux pour s’excuser et corriger la faute lui-même sur son CV. Sa démarche était inattendue mais s’inscrivait dans un contexte, nous avons beaucoup apprécié et nous l’avons engagé », explique Raphaële Lewi-Leveel, brand manager chez Cheerz.

Soyez souriant

Il s’agit d’être à la fois agréable, poli et humble pour passer le premier obstacle : la personne de l’accueil. C’est elle qui décidera bien souvent si elle glisse un mot sur votre présence à un manager / au directeur, ou si elle dépose votre CV en bas de la pile.

Soyez prêt

Rodez votre pitch ! Sachez expliquer très simplement et en moins d’une minute : qui vous-êtes, pourquoi vous êtes là et pourquoi votre interlocuteur devrait interrompre son planning pour vous rencontrer. Soyez conscient que celui-ci ne sera peut-être pas disponible, mais tendez-vous prêt si jamais il l’était. Car il est probable qu’il vous fasse passer directement un premier entretien informel ou vous pose quelques questions.

Bonus

Faut-il être original ? Se déguiser en livreur et scotcher son CV dans une boite de pizza, rédiger sa lettre de motivation sur un ballon de foot, scander ses références dans un mégaphone devant l’entrée de l’entreprise… autant de techniques, plus ou moins réussies, qui font chaque année le buzz sur Internet. Ces candidats attirent certainement l’attention sur eux, mais gare à ne pas en faire trop. « Nous voyons passer beaucoup de candidats qui cherchent à jouer un rôle. Pourtant, nous valorisons davantage une personne qui sait se différencier des autres sans en faire trop... et en restant lui-même », ajoute Raphaële Lewi-Leveel.

Verdict ? Remettre son CV en main-propre est une démarche originale et qui montre votre détermination, mais elle reste particulièrement risquée car il est difficile d’anticiper le comportement de votre interlocuteur. Un bon compromis est parfois, tout simplement, de l’aborder lors d’un salon, d’un afterwork ou solliciter une rencontre informelle via LinkedIn.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Marlène

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :