Entretien d’embauche réussi : les signes qui ne trompent pas

  • January 14, 2019

Avant, pendant, après un entretien d’embauche, en tant que candidat en recherche d’emploi, on est à l’affût du moindre signe, du moindre indice à interpréter de la part du recruteur : après tous ces efforts, ces recherches, ces angoisses, va t-on avoir le job ? Évidemment, il n’y a pas de science exacte pour deviner si vous avez tapé dans l’œil du recruteur et vous pouvez vous attendre à tout type de retournement de situation jusqu’à obtenir une réponse ferme et définitive. Cependant, au cours de l’entretien, certains signes ne trompent pas et peuvent traduire une suite d’ événements favorables !

La longueur de l’entretien d’embauche

En arrivant à un entretien, on peut vite comprendre si le recruteur a étudié notre dossier simplement en surface ou de façon plus poussée. S’il n’a pas envie de passer plus de temps que ça sur une candidature, l’entretien peut être relativement expédié. En revanche, si l’interlocuteur est réellement intéressé par votre profil, il prendra le temps de passer en revue un certain nombre d’éléments de votre CV et de faire le point sur vos expériences, vos compétences, quitte à faire durer un peu plus la discussion. Aussi, si le recruteur sort légèrement du cadre strictement professionnel et dévie sur des sujets de conversation plus légers, on peut en conclure qu’il n’est pas pressé d’abréger.

La qualité de l’échange

C’est un peu une question de feeling forcément, mais il est possible de sentir si l’échange se déroule de façon naturelle ou pas, si l’échange est fluide entre le candidat et le recruteur, s’ils se parlent sur un pied d’égalité, l’un avide d’en connaître davantage sur l’entreprise et le poste, l’autre curieux de la personnalité de son interlocuteur. Le ton de la voix est-il enthousiaste ? Quel est le body language du recruteur : est-il avenant, souriant ? Est-ce qu’il regarde le candidat dans les yeux quand il lui parle et quand il l’écoute ? Ces détails sont autant de pistes à considérer pour juger la réussite - ou non - d’un entretien d’embauche.

Le recruteur vous vend l’entreprise

À présent, nous avons avancé dans l’entretien, le candidat s’est présenté et a répondu aux questions le concernant. Si à ce moment-là, le recruteur prend particulièrement le temps de vanter les mérites de l’entreprise, du poste et des missions proposées, on peut imaginer qu’il est en train de tout faire pour vous séduire et s’assurer que vous êtes toujours très motivé. « Nous avons vraiment de gros challenges à relever dans les mois à venir, c’est pour cela que nous sommes impatients d’ouvrir ce poste et de travailler en collaboration avec quelqu’un qui a un parcours comme le vôtre. On est une équipe motivée, soudée, il y a vraiment la possibilité d’évoluer au sein de l’entreprise et de vivre une expérience enrichissante. » En bref, si le recruteur prend le temps d’essayer de vous convaincre que c’est le job de rêve, il y a de grandes chances pour que votre profil lui ait particulièrement tapé dans l’œil.

Le recruteur pose des questions sur vos autres candidatures

L’entretien se termine tout doucement et viennent les ultimes questions, qui sont parfois les plus décisives. L’air de rien, le recruteur vous interroge sur les éventuelles autres candidatures en cours que vous avez ? Il est en train de tâter le terrain afin de savoir si vous êtes demandé ailleurs et s’il doit prendre une décision rapidement pour ne pas que vous lui échappiez !

Visite des locaux & présentation des équipes

L’étape suivante, qui pourrait être le signe indéniable d’un entretien réussi, serait que le recruteur vous propose une visite des locaux de l’entreprise, de votre potentiel futur bureau, et vous présente même à ceux qui pourraient devenir vos collègues par la suite. Pourquoi s’embarrasser d’une telle procédure pour un candidat que l’on n’imagine pas déjà faire partie de l’entreprise ?

Le recruteur est entreprenant quant à la suite du processus

On ne sait jamais vraiment à quoi s’en tenir à la fin d’un entretien d’embauche, même lorsqu’on a le sentiment de ne pas avoir raté. Chaque entreprise met en place un processus de recrutement différent, alors après cette première entrevue, quelle est l’étape suivante ? Si vous n’avez même pas le temps de formuler cette question avant que le recruteur vous explique lui-même la suite des événements, voire même vous convoque déjà pour un second entretien, vous pouvez considérer que vous faites définitivement partie de ses meilleurs candidats.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Aglaé

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :