À la découverte des métiers méconnus de la mode

  • September 12, 2019

Les métiers de la mode ne se résument pas uniquement aux stylistes, aux grands créateurs, aux photographes et aux mannequins. En effet, c’est un secteur très vaste qui regorge de différentes professions qui jouent un rôle clé dans le secteur.

Welcome to the Jungle lève le voile sur certains métiers méconnus et vous propose de découvrir l’envers du décor.

Le directeur de casting

Il est engagé pour assister et aider le designer dans son choix de mannequins. Il joue l’intermédiaire entre son client et les agences de mannequins. Son objectif ? Trouver les visages qui incarnent le mieux l’image de la marque.

Ses principales missions

Doté d’un grand sens de l’esthétique et d’un excellent relationnel, le directeur de casting déniche les mannequins qui correspondent à l’esprit du créateur et de sa collection. Pour cela, il va contacter différentes agences de mannequins, organiser des castings avec des centaines de mannequins pour n’en garder que quelques-uns.

Le rôle du directeur de casting ne s’arrête pas à trouver les modèles. Celui-ci va se charger de négocier le contrat des mannequins auprès des agences, d’organiser le planning des essayages et des tests hair & make-up ; et le jour du défilé, il s’assure que tout se déroule bien en backstage.

Son plus grand challenge

Être directeur de casting requiert beaucoup d’organisation et de rapidité dans les prises de décisions. Il faut savoir travailler vite et souvent, dans l’urgence. En effet, les mannequins ne sont jamais bookés pour un défilé des mois à l’avance, la finalisation d’un casting s’effectue à peine 24 heures avant le Jour-J !

La formation nécessaire

Il n’y a pas de formation ou de parcours type pour devenir directeur de casting, même si des études en communication ou en production audiovisuelle peuvent être un atout. Toutefois c’est un métier que l’on apprend en situation en débutant en tant qu’assistant de casting afin de découvrir les ficelles du métier et de développer son propre réseau.

Les opportunités professionnelles

Ce métier s’exerce principalement en freelance même s’il est possible de travailler au sein d’une agence de casting pour le compte de plusieurs clients.

L’acheteur d’art

L’acheteur d’art est responsable de la production d’un tournage photo. En respectant le budget imparti et les directives de son client, il négocie et coordonne l’achat de prestations artistiques. Son objectif ? Fédérer les différents intervenants qui garantiront la réussite d’une production publicitaire.

Ses principales missions

Véritable chef d’orchestre, l’acheteur d’art est chargé de l’organisation et de la production d’une prise de vue. Il coordonne tous les intervenants artistiques (mannequins, photographes, maquilleur…) qui participeront au tournage, choisit le studio photo adapté et sélectionne le matériel photographique indispensable à la réalisation du projet. Il se doit donc d’être à l’écoute de l’annonceur afin de prendre des décisions qui respectent l’image de la campagne.

Au-delà de ces choix créatifs, l’acheteur d’art est également aguerri aux techniques de négociation. En effet, il participe à la gestion des honoraires, des droits et des contrats des différents artistes et prestataires afin de respecter les budgets qui lui sont alloués.

Son plus grand challenge

C’est un poste à responsabilités car l’acheteur est garant du bon résultat de la production photographique. Il est important de respecter les délais, les plannings des équipes, les contraintes budgétaires et de savoir s’adapter et s’organiser face aux multiples demandes.

La formation nécessaire

Les écoles spécialisées en communication, en mode ou en publicité permettent d’accéder à ce métier.

Les opportunités professionnelles

C’est un poste que l’on retrouve au sein de grandes agences de communication qui œuvrent pour le compte de plusieurs clients. Il est également possible de travailler directement chez l’annonceur, pour une marque dédiée.

Le premier d’atelier

Le rôle du premier d’atelier est d’interpréter l’idée du couturier d’après ses dessins et les informations qui lui sont fournies. Son objectif ? Donner vie au croquis des créateurs et assurer la réalisation technique des maquettes en dirigeant une équipe de travail.

Ses principales missions

Dans un premier temps, le couturier dessine un modèle, puis le premier d’atelier doit en faire une interprétation en suivant les indications comme la longueur, la matière ou encore le volume. Il organise ensuite les travaux de mesure, de patronnage, de couture, en attribuant des tâches distinctives à différents membres de son équipe. Une fois les prototypes achevés, il peut procéder à des essais sur des mannequins et corriger certaines imperfections.

Doté de bonnes qualités managériales, le premier d’atelier organise la planification de travail de l’atelier avec la répartition des tâches à accomplir. Il peut être responsable de l’atelier tailleur, c’est-à-dire les vêtements qui se rapportent aux jupes, vestes et pantalons, ou de l’atelier flou où sont créés les robes et les chemisiers.

Son plus grand challenge

Le premier d’atelier doit faire preuve d’une très grande patience. Il se doit d’être exigeant, rigoureux et persévérant, ce qui implique de ne pas hésiter à défaire et refaire le modèle jusqu’à ce que le résultat soit parfait. Enfin il ne craint pas les situations d’urgence et les périodes de stress, en particulier en amont des Fashion Week.

La formation nécessaire

Pour devenir premier d’atelier, il est nécessaire de passer par des études en design de mode ou par une école de couture.

Les opportunités professionnelles

C’est dans les ateliers de grandes maisons de couture que l’on retrouve ce métier. À noter que l’on ne devient pas premier d’atelier après avoir obtenu son diplôme. Ce poste est accessible après des années d’ancienneté et les jeunes couturiers débutent le plus souvent en tant que secondes mains.

L’agent de mannequin

Il est chargé de développer la carrière des mannequins et de faire leur promotion auprès des directeurs de casting, des maisons de couture ou encore des agences de pub pour décrocher des castings et des contrats. Son objectif ? Gérer et suivre la carrière des mannequins qui lui sont confiés.

Ses principales missions

L’agent de mannequin, appelé aussi booker, est le lien entre les clients et le mannequin dont il gère la carrière. Doté d’un grand sens des relations humaines et de solides aptitudes commerciales, il se charge de trouver des contrats pour ses talents, négocier leurs honoraires, les droits d’image et de facturer leurs prestations aux clients. Très polyvalent, il s’occupe également de la logistique comme le planning de ses mannequins, les réservations des billets d’avions et d’hôtel afin que les modèles accomplissent leurs missions sans problème.

L’agent de mannequin est aussi un véritable découvreur de talents. Pour dénicher les mannequins de demain, il n’hésite pas à faire du casting sauvage et à arpenter les rues, les réseaux sociaux, les couloirs du métro ou des festivals, à la recherche de nouveaux visages.

Son plus grand challenge

Pour être un bon agent, il faut faire preuve d’une grande patience et de sang-froid pour jongler entre les plannings, les contrats et les castings de dernières minutes. Mais aussi de beaucoup de diplomatie pour traiter efficacement avec les clients et les mannequins.

La formation nécessaire

Il n’existe pas d’études spécialisées pour devenir agent de mannequin. Mais une formation en école de communication ou de mode peut être un avantage. De nombreux agents ont commencé en stage avant d’être engagés en tant que Booker Junior.

Les opportunités professionnelles

C’est un métier qui s’exerce uniquement en agence de mannequins. Il existe par ailleurs plusieurs types d’agences : celles destinées au top-models, celles exclusivement masculines ou féminines, des agences pour enfants, etc.

Le scénographe

Contacté par une marque avec un budget, un nombre d’invités et une thématique, le scénographe est chargé de trouver le lieu idéal pour son prochain défilé. Son objectif ? Débusquer des lieux inexplorés pour créer une scénographie surprenante.

Ses principales missions

La scénographie c’est l’art d’imaginer et d’organiser l’espace scénique afin que la magie opère. Le scénographe s’attache alors à trouver le lieu adapté à chaque créateur et à ses envies. Son rôle est de mettre en valeur la collection du couturier et de faire rêver les spectateurs en leur racontant une histoire.

Une fois l’endroit parfait trouvé, le scénographe établit un plan de sitting c’est-à-dire l’endroit où les invités vont s’installer. Il décide des jeux de lumière, du décor et de la musique. Et surtout, c’est lui qui décide si les modèles vont défiler en ligne, se croiser ou faire le tour de la salle. Rien n’est laissé au hasard pour créer une mise en scène incroyable. Le jour du défilé, le scénographe œuvre en coulisses, il s’assure que les derniers détails sont réglés et donne le top départ aux mannequins.

Son plus grand challenge

Ce professionnel de l’organisation et de la production doit faire preuve de beaucoup de rigueur et de précision. Pour mener à bien son projet, le scénographe doit penser à divers détails : par exemple vérifier que le lieu n’est pas trop éloigné du défilé précédent, ni du suivant afin d’attirer le plus d’invités possible, s’assurer que la collection soit suffisamment mise en valeur et que le budget soit respecté.

La formation nécessaire

Il existe différents parcours pour devenir scénographe, certaines écoles d’art ont même mis en place des formations spécifiques aux métiers de la scénographie. Des études en arts décoratifs ou architecture d’intérieur peuvent également vous permettre d’accéder à ce métier.

Les opportunités professionnelles

Le plus souvent, le scénographe a le statut de freelance et exerce pour le compte de différentes marques. Comme pour le directeur de casting, il est préférable de commencer en tant qu’assistant afin d’apprendre le métier et de créer son propre réseau de clients.

Ça vous fait rêver ?

C’est décidé, vous souhaitez vous orienter vers une carrière dans la mode ? Découvrez les possibilités de formations qui s’offrent à vous : Comment s’orienter pour travailler dans la Mode et le Luxe ?

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo d’illustration by WTTJ

Mattea Mariani

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :