Kapten

  • Application mobile, Mobilité
  • Levallois Perret, Genève, Lisbonne
  • www.kapten.com

Ils sont sociables

Présentation

Chauffeur Privé devient Kapten (prononcé : kapˈte:n).

Lancé en 2012 par trois entrepreneurs français, ils sont devenus en quelques années un des leaders du VTC en France (et l’application la mieux notée !). Depuis, ils ont grandi… beaucoup grandi. Aujourd’hui, Kapten c’est 270 collaborateurs, 15 nationalités, une flotte de 22 000 chauffeurs partenaires et plus de 2 millions de clients.

Il sont présents à Paris, Lyon, sur la Côte d'Azur, Lisbonne, Genève et Londres. Leur partenariat avec le groupe Daimler leur permet d'aller encore plus loin avec de nouvelles ouvertures de villes prévues en 2019.

Ils recherchent de nombreux talents pour atteindre leur ambition : devenir le leader européen de la mobilité urbaine. Si vous pensez comme eux, qu'il n'y a pas de raison pour qu'un américain prenne cette place, venez les rencontrer !

Rejoindre Kapten, peut-être le meilleur choix de votre journée.

Ce qu'ils recherchent

Kapten, c’est Aya, Sergio, Tim, Louise… c’est beaucoup de monde.

Kapten, c’est une diplômée de boxe, une cracheuse de feu, une partie de bridge contre Bill Gates, le sosie de Justin Bieber mais aussi des souvenirs, des fous rires, des karaokés improvisés, de la diversité et des convictions.

Kapten, c’est trois valeurs qui les animent :

#Bebold - Ouvrir 3 nouvelles villes en moins de 6 mois

#Takecare - Ramener le goûter, juste parce que

#Feelfree - Oser écouter Gilbert Montagné devant son manager

Kapten, c’est avant tout une communauté d’intrépides, créatifs et passionnés qui se dépassent chaque jour pour dessiner l’avenir de la mobilité urbaine.

Bon à savoir

Leur philosophie au travail :

Un esprit sain dans un corps sain : panier de fruits, thé et café offert, cours de yoga, douches pour les sportifs.

Un environnement de travail agréable : bureaux neufs avec une vue à 360° de La Défense au Sacré-Cœur, jeux vidéo, ping-pong, cafétéria...

… qui s’adapte à vos besoins : ordinateur au choix et télétravail une fois par semaine

Un désamour assumé du métro : 100 euros de crédits Kapten par mois

Intégrer ce profil sur votre site