Le pitch

Historienne de l’art, diplômée de l’Ecole du Louvre et spécialisée dans les Arts Décoratifs du XXeme siècle, Émilie Bonaventure démarre sa carrière dans la galerie de Jacques Lacoste à Paris, puis rejoint l’agence de Chad Minassian avant de monter son studio de création « be-attitude » en 2005.
Décorateur-scénographe, directeur artistique et commissaire d’exposition, elle multiplie les projets autour de l’art, du design et de la gastronomie, notamment avec les restaurants parisiens comme Le Square Trousseau, Rose Bakery, Belle Maison, Epoca ou encore Frenchie Paris

Suivie pendant plusieurs semaines chez elle, dans son studio parisien et sur le chantier du nouveau Frenchie to Go, rue du Nil, Émilie nous raconte son parcours, son process créatif et sa vision de l’architecture d’intérieur.

« Ce qui me fait choisir un projet ce sont les gens, de toute façon. C’est extrêmement important d’avoir, je pense, des valeurs en commun, une connivence. Il faut qu’il y ait du sens, c’est très important pour moi. Effectivement, il y des moments dans nos métiers où il peut y avoir des propositions qui partent à droite à gauche, où on pourrait, en tant que créatifs, vouloir prendre le dessus, faire qu’on a un effet visuel qui est attaché à notre métier, pour être, nous, mis en avant. Mais le plus important pour moi c’est que les gens y soient bien. Même simplement, mais bien. »