10 conseils pour optimiser sa période de chômage

  • CécileCécile
  • Publié il y a 10 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

10 conseils pour optimiser sa période de chômage

  • CécileCécile
  • Publié il y a 10 mois

Car oui, réussir son chômage, c’est possible ! Évidemment, le chômage est souvent quelque chose que l’on subit, oscillant entre coup de blues, doutes et rares moments d’espoirs. Pourtant, le chômage peut être bien plus qu’une période d’inactivité destructrice d’ego, si l’on sait quoi faire de tout ce temps offert ! Voici quelques conseils à mettre en pratique pour traverser cette période particulière sans perdre son temps et son estime de soi.

Prendre conscience de ses atouts

  • Objectif : savoir où on veut aller.
  • Méthode : faire le point sur ses compétences.

Vous souvenez-vous de ce dialogue entre Alice et le chat de Cheshire ?

- Alice : Voudriez-vous me dire, s'il vous plaît, par où je dois m'en aller d'ici ?
- Le Chat : Cela dépend beaucoup de l'endroit où tu veux aller.

En matière de recherche d’emploi, c’est exactement la même chose : quand on sait où on va, il est toujours plus simple de savoir quel chemin emprunter pour arriver à bon port ! Analysez vos points forts, vos centres d’intérêts et vos axes de progression, en réalisant par exemple un bilan de compétences. Servez-vous en pour définir votre poste idéal, les compétences qui vous manquent pour pouvoir y prétendre et les atouts qui vous permettent déjà d’y avoir accès. Fort de ces informations, vous pourrez ensuite mettre au point une stratégie pour atteindre votre objectif.

Rationaliser sa recherche d’emploi

  • Objectif : éviter le découragement.
  • Méthode : mettre au point un plan d’action ritualisé.

Passer toutes ses journées à visiter les sites de recherches d’emploi en postulant à tout-va peut vite devenir décourageant en plus d’être inutile. Considérez-vous comme le chef de projet de votre recherche d’emploi ! Comme tout projet, cela nécessite de mettre au point une stratégie reposant sur des outils ciblés ainsi que des tableaux de suivi de candidatures qui vous permettront de savoir où vous en êtes et de dégager des grandes tendances, indispensables pour affiner votre stratégie de recherche.

Garder un rythme

  • Objectif : avoir une bonne raison de se lever.
  • Méthode : élaborer un planning journalier et hebdomadaire.

Même au chômage, il est essentiel de se lever chaque matin à heure fixe en sachant ce qu’on va faire grâce à un emploi du temps pré-établi. Consacrez par exemple votre matinée à votre recherche d’emploi : consultation d’annonces, suivi de ses candidatures, veille sur les réseaux sociaux professionnels, etc. Après le déjeuner, profitez de votre après-midi pour faire tout ce que vous n’aurez plus le temps de faire quand vous aurez retrouvé un emploi : sortir, rencontrer du monde, prendre soin de vous et des autres, cuisiner, prendre des cours de salsa, etc.

Acquérir de nouvelles compétences

  • Objectif : élargir son champ des possibles.
  • Méthode : se former.

Aujourd’hui, les manières de se former et d’apprendre des choses ne manquent pas, que ce soit en ligne (podcasts, vlogs, MOOC, etc.) ou dans la vraie vie (cours en auditeurs libres, livres, formations continues, etc.). Se former peut non seulement permettre d’obtenir des diplômes, d’élargir son champ de compétences et de faire évoluer sa carrière en prétendant à des postes différents, mais c’est aussi une manière de conserver une activité intellectuelle intense et de se tenir informé de ce qui se passe dans son secteur d’activité pour ne pas « décrocher », ce qui peut malheureusement arriver si l’on reste plusieurs mois sans activité professionnelle.

Sortir et s’ouvrir au monde

  • Objectif : se nourrir intellectuellement.
  • Méthode : remplir sa vie.

La dernière des choses à faire quand on est au chômage est de rester enfermé chez soi et sur soi. Soyez curieux, sortez, nourrissez-vous, établissez chaque semaine une liste d'événements auxquels assister ou participer : aller voir une expo, allez au cinéma, squattez les bibliothèques, allez à un vernissage, assistez à une conférence, utilisez des applis de networking type Shapr pour rencontrer des gens, rendez vous dans des salons. Tout est bon pour rencontrer du monde, s’ouvrir l’esprit et apprendre des choses. Et puis, il faut savoir se créer des occasions !

Être sans emploi, mais pas sans activité professionnelle

  • Objectif : exister en dehors de sa recherche d’emploi.
  • Méthode : avoir un « side-project ».

« Et sinon, tu fais quoi dans la vie ? » C’est un peu la question que redoutent beaucoup de personnes au chômage. Pourtant, il est tout à fait possible de fournir une réponse passionnante à cette question sans être en poste, il s’agit simplement de ne pas se résumer à sa recherche d’emploi. Car on peut être sans emploi et avoir une activité professionnelle trépidante : créez un blog, un podcast, une chaîne Youtube, lancez-vous dans la création artisanale, créez une boutique etsy, associez-vous, développez une idée, un projet d’entreprise ou une offre de services… En transformant une passion en un véritable projet, non seulement vous cesserez d’être focalisé sur votre statut de chômeur mais vous allez peut-être vous créer de nouvelles opportunités professionnelles.

Se sentir utile

  • Objectif : relativiser, faire une différence.
  • Méthode : aider les autres.

Quand on est sans emploi, on a souvent un sentiment d’inutilité très difficile à vivre. Comme si, en cessant de travailler, on cessait d’avoir de la valeur. Bien sûr, c’est faux et pour s’en apercevoir, il n’y a rien de mieux que le bénévolat. En aidant des gens en difficulté, on relative ses propres problèmes et on constate que nos actes, nos paroles peuvent faire une différence et même changer la vie des gens. Il existe bien des façons d’aider les autres : distribuer des repas aux sans-abris, s’impliquer dans des associations, proposer ses services à des mouvements solidaires, donner des cours de français à des réfugiés, faire du soutien scolaire, etc.

Prendre soin de soi

  • Objectif : se sentir en pleine forme.
  • Méthode : avoir une vie saine et se faire plaisir.

Impossible d’avoir une bonne image de soi sans adopter une bonne hygiène de vie. Tout d’abord, pratiquez une activité physique est un anti-stress qui permet de mieux dormir et d’être en bonne santé. Dormez suffisamment sans pour autant céder à l’appel des grasses matinées. Faites-vous plaisir avec de bons repas, délicieux mais sains. Méditez, faites du yoga, allez prendre l’air à la campagne, allez voir la mer, passez du temps en famille et avec vos amis… Bref, sentez-vous vivant en prenant soin de vous ! Car avoir une vie saine tout en se faisant plaisir est essentiel pour le bien-être et la confiance en soi.

Adopter le bon état d'esprit

  • Objectif : rester combatif.
  • Méthode : ne pas se considérer comme un chômeur.

Pour réussir sa période de chômage, il faut avant tout partir du principe que cette expérience, même si elle nous est imposée, sera positive. On ne parle donc pas de “chômage”, un terme dévalorisant et angoissant, mais de “période de transition entre deux emplois”. Une pause salvatrice que l’on va mettre à profit pour se recentrer sur soi, se poser les bonnes questions et en ressortir plus fort, plus sûr de soi, de ses compétences et de ce qu’on veut pour la suite de sa carrière. En plus d’être bon pour le moral, ce qu’on dégage en adoptant un état d’esprit combatif est bien plus séduisant pour un recruteur !

S’inspirer

  • Objectif : rester confiant.
  • Méthode : écouter les autres.

Il peut être utile de réaliser que, bien que difficile à vivre, notre situation est banale. Bien d’autres avant nous ont connu des échecs, des périodes de doutes, des épisodes de chômage qui durent un peu trop, des refus en cascade.... Et bien d’autres avant nous s’en sont sortis et ont parfois même rebondi encore plus fort, encore plus haut. Les biographies de grands entrepreneurs, les FailCon ou encore les conférences TED regorgent d’exemples comme ceux-ci, qui sont de véritables sources d’inspiration. Écoutez les autres, tirez partie des leçons que la vie leur a appris, inspirez-vous de leur expérience pour transformer la vôtre et souvenez-vous que tout peut toujours basculer en un rien de temps !


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo @christinhumephoto

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :