Comment rédiger une lettre de motivation pour trouver un stage ?

  • June 13, 2019

La lettre de motivation est encore et toujours l’outil incontournable pour convaincre un recruteur et obtenir un entretien. Pour réussir à rédiger une lettre de motivation efficace, et faire mouche aux yeux de l’entreprise convoitée, les maître-mots sont : organisation, stratégie et orthographe. Pas de panique, Welcome to the Jungle revient étape par étape sur la méthodologie à suivre. Scrollez !

Tout d’abord, sachez qu’une lettre de motivation est lue en une minute en moyenne. Il faut donc la rédiger de manière claire et précise, soit manuscrite (appliquez-vous) ou sur l’ordinateur.

Comment préparer et identifier les infos à intégrer à la lettre de motivation ?

Pour préparer le contenu de votre lettre de motivation, en amont de la rédaction, vous devez réaliser deux travaux préalables :

1. Faites le point sur vous-même

Avant tout, il faut que vous résumiez votre parcours scolaire et vos études : où en êtes-vous ? Puis présenter votre domaine d’activité : si vous faites des études de marketing, dans quel(s) secteur(s) souhaitez-vous les mettre en pratique ? Listez ensuite vos hard skills (les compétences requises pour le stage) et vos soft skills (qualités humaines valorisantes) : une bonne méthode serait de reprendre les compétences attendues dans l’offre de stage et d’indiquer en face vos arguments phares. De cette manière, vous démontrez que votre profil correspond en tout point au poste.
Enfin, listez vos expériences professionnelles et ce que vous en avez tiré.

Comment faire ? Basez-vous sur votre CV, vos bulletins (dont les commentaires des profs), vos cours, la plaquette présentant votre cursus, le site Internet de votre établissement, etc. Et demandez à vos proches !

2. Faites une enquête sur l’entreprise dans laquelle vous postulez

  • Faites des recherches sur l’entreprise convoitée : déterminez son domaine, sa
    taille, sa situation géographique, son but, son fonctionnement, ses valeurs, ses points forts...
  • Faites des recherches sur le poste en lui-même : les tâches, la position hiérarchique, l’équipe, le quotidien...

Comment faire ? Cherchez le compte de l’entreprise sur LinkedIn ainsi que les profils des employés (au moins du Directeur des Ressources Humaines) pour comprendre l’organigramme et découvrir les différentes missions des employés, trouvez des informations chiffrées officielles sur societe.com, mais aussi tout un tas d’informations sur le site Internet de l’entreprise, ses réseaux sociaux, etc.
Ces éléments essentiels vous serviront de tapis rouge à dérouler lorsque vous rédigerez votre lettre de motivation.

Comment structurer votre lettre de motivation ?

En complément du CV, la lettre de motivation permet de lier votre parcours au stage qui vous intéresse, de vous “vendre” afin de prouver votre motivation à rejoindre cette entreprise et pas une autre. Il faut donc la personnaliser selon un plan type ; un copier-coller se ressentira dès les premières phrases et guidera votre candidature tout droit vers la poubelle.

Pour que le recruteur puisse saisir l’essence de votre lettre en la parcourant, vous pouvez respecter la structure de lettre de motivation suivante :

  • L’objet : Très important ! Il faut bien préciser qu’il s’agit d’une “demande de stage” en cas de candidature spontanée, ou de "candidature pour le poste de XXX" si vous
    répondez à une offre. Mentionnez bien clairement le poste souhaité avec le nom de
    l’entreprise, les dates et la durée du stage.
  • 1er paragraphe : En introduction, il faut placer le contexte et vous présenter brièvement. Attention à ne pas commencer par une phrase bateau, trouvez une accroche qui retiendra l’attention du recruteur.
  • 2ème paragraphe : Ensuite, il faut parler de ce qui vous attire dans l’entreprise. Montrez que vous avez fait vos devoirs en mettant en parallèle les infos basiques (mission de l’entreprise, position sur le marché, leurs forces, leurs valeurs…) avec ce que vous recherchez.
  • 3ème paragraphe : Ici, concentrez-vous sur vous, par rapport à l’entreprise. Qu’allez-vous apporter à l’entreprise (vos compétences techniques, vos qualités humaines) ? Comment pouvez-vous répondre aux attentes de l’entreprise (mentionnez ce que vous avez appris dans vos précédentes expériences) ? Que souhaitez-vous y apprendre ? En quoi le poste correspond à votre profil et à vos attentes (en termes d’études ou de plan de carrière) ? Comment vos valeurs fonctionnent-elles ensemble ? Quelles sont vos ambitions de carrière ?
  • 4ème paragraphe : En conclusion, remerciez votre interlocuteur, et proposez d’échanger davantage lors d’un entretien. Une petite formule de politesse est de mise, sans pour autant être trop conventionnelle ou soutenue.
  • Nom et signature : N’oubliez pas de signer votre lettre, c’est la touche finale qui rend le tout très pro.

Comment montrer votre motivation ?

C’est la raison d’être de la lettre de motivation (qui porte bien son nom). Pourtant l’étudiant, souvent, se sent bloqué. Posez-vous une et une seule question simplissime : pourquoi voulez-vous faire ce stage-là ?
Prenez une feuille blanche, et listez point par point toutes les raisons qui vous poussent à candidater. Ces raisons devront apparaître dans votre lettre de motivation.

Voici quelques pistes :

  • Pour développer de nouvelles compétences, telles que la capacité d’adaptation, le travail en équipe, le sens de la communication, l’autonomie, l’initiative, la persévérence, la prise de recul, etc.
  • Pour avoir une (première ?) expérience en entreprise significative
  • Pour découvrir un domaine qui vous attire, et confirmer ou non cet intérêt
  • Pour mettre en pratique des connaissances issues de vos études études
  • Pour découvrir les différents acteurs du secteur et leur manière de travailler
  • Pour approfondir vos connaissances théoriques grâce à la pratique
  • Pour échanger avec les autres employés (collègues ou managers), ce qui vous fera nécessairement grandir
  • Pour explorer le fonctionnement d’une entreprise, ses processus, sa culture et ses règles
  • Pour éventuellement apporter un regard extérieur, et neuf, sur l’entreprise en apportant votre pierre à l’édifice
  • Pour confirmer ou infirmer le choix d’une voie post-études
  • Pour capitaliser sur cette expérience professionnelle afin de bien anticiper de futurs stages voire un premier emploi
  • Pour apprendre à travailler en équipe

Quelques tips pour faire la différence

Pour se démarquer des autres candidats, la clé est de personnaliser au maximum sa lettre de motivation.
Ainsi, montrer par des exemples concrets qu’on est passionné par le domaine de l’entreprise, quitte à parler de ses loisirs s’ils sont en lien direct avec l’activité. Par exemple, en informatique, si votre passe-temps est de développer des sites Internet, il faut absolument le mentionner.

Autre conseil et pas des moindres : insérez des mots-clés dans votre lettre de motivation de stage ! En effet, la méthode du screening des candidatures, est utilisée par les RH pour repérer ; grâce à un logiciel ; les mots-clés issus de l’offre de stage et éliminer, par conséquent, les lettres hors-sujet et non personnalisées. Pour être visible, repérez les mots et expressions (souvent en gras) situés au début de l’offre de stage, ou dans la partie “tâches”. Ils peuvent être génériques (“chef de projet marketing”) ou spécifiques à l’entreprise. Placez-les dans l’objet de la lettre de motivation et dans le corps du texte.

Quelles sont les erreurs à ne pas faire ?

Mentir

Avant tout, il faut être honnête : rien ne sert de mentir(http://www.welcometothejungle.co/fr/articles/mentir-sur-son-cv-risques) pour mieux vous faire voir par le recruteur, s’il le découvre (et cela arrivera), ce sera rédhibitoire. Vous êtes étudiant, vous apprenez encore ; il est normal de ne pas avoir un CV à rallonge.

Ne pas se relire

L’orthographe et la grammaire. Une lettre de motivation remplie de fautes vous décrédibilisera. Prenez le temps de vous relire, ou mieux, de faire relire votre lettre par un proche.

Faire un copier-coller

Rédiger une seule lettre de motivation et la copier-coller pour toutes les entreprises auxquelles vous postulez, en changeant uniquement le destinataire, est une grosse erreur à ne pas commettre.

Mal calibrer

Trop courte, votre lettre de motivation semble incomplète ; trop longue, elle paraît lourde. Il faut ainsi rédiger une seule page maximum, avec une présentation aérée.

Médire

Ne parlez pas négativement de vos anciens stages, même si vous avez des arguments. Un recruteur n’aimera pas cette démarche et risque de penser que vous pourriez parler de son entreprise de la même façon.

Comment mettre en avant vos (petites) expériences ?

Manquer d’expérience ne signifie pas que vous manquez de compétences. L’important, dans la lettre de motivation, est de montrer sa personnalité, que le stage vous intéresse vivement et que vous seriez un bon élément pour l’entreprise.

N’oubliez pas toutes les expériences de vie : le sport, le baby-sitting, les activités associatives, les loisirs (musique, théâtre...), qui mettent en évidence des qualités en vous et expliquez quelles compétences cela vous a permis de développer.

La lettre de motivation est le passage obligatoire pour obtenir un stage aujourd’hui, et vient étayer votre CV. Si vous suivez ce mode d’emploi à la lettre, vous mettez toutes les chances de votre côté pour décrocher un entretien et qui sait... le stage de vos rêves !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Marianne Shehadeh

Créatrice de contenus @ Point Virgule

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :