Interview métier : Responsable Analytics | Un poste très stratégique chez Youmiam

  • June 9, 2016

Youmiam est une startup créée en 2013 qui réinvente et simplifie le partage de recettes via une plateforme web et mobile nouvelle génération. En pleine croissance, Youmiam a été élue parmi les meilleures apps de l’année 2014 et 2015 par AppleStore et est accompagnée par plusieurs Business Angels.

Toutefois, le monde du mobile évolue très rapidement et il faut mettre en place des stratégies astucieuses pour continuer à se développer. Nous avons rencontré Antoine Bachès, co-fondateur de Youmiam, et qui parmi ses multiples casquettes, porte celle du Responsable Analytics. Il nous explique la place stratégique de ce métier.

Bonjour Antoine ! Quel parcours t’a mené à créer Youmiam ?

Bonjour ! J’ai fait mes études à l’ESSEC avec une spécialité Entrepreneuriat et Finance. Mes différents stages m’ont donné envie d’entreprendre. J’ ai fait un stage en Business Developer en startup et un en Conseil en Stratégie à Paris. A la fin de mes études, je suis parti à Londres travailler quelques mois dans un fonds de capital risque qui investissait dans des startups mobiles et e-commerce. Alors, quand Théo est venu me chercher pour fonder Youmiam, j’ai foncé !

Au-delà de ta fonction de DG, tu prends en charge toute la partie Analytics de Youmiam. C’est quoi précisément ?

Effectivement, j’ai plusieurs rôles chez Youmiam. Le premier est très opérationnel puisqu’il consiste à trouver et à manager les bonnes ressources afin de donner vie à notre produit et d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Le second est beaucoup plus stratégique puisqu’au delà de la partie financière je m’occupe de toute la partie Analytics de notre startup.

Les Analytics est une discipline assez large qui consiste à comprendre qui sont nos utilisateurs et la manière dont ils utilisent notre produit, à tester et à trouver les meilleurs canaux d’acquisition et de rétention de nos utilisateurs ainsi que toutes les nouvelles fonctionnalités mises en place. Certains appelle cela du Growth Hacking, mais je n’aime pas trop ce terme. Pour moi c’est un état d’esprit plutôt qu’un « Hack » : il faut être totalement imprégné du produit, du marché, pour le faire progresser de la manière la plus pertinente qui soit.

Quelle est la plus grande problématique à laquelle doit répondre la personne en charge des Analytics de Youmiam aujourd’hui ?

Les leviers classiques en mobile analytics sont résumés dans le Framework AARRR : Acquisition – Activation – Retention – Referral – Revenue. Mon associé, notamment en charge de la Comm’, fait un gros travail avec notre équipe Contenu sur les 2 premières phases en accompagnant les utilisateurs dans l’app, en rendant clair le produit et la valeur ajoutée qu’ils en tirent. On essaie de se concentrer sur la rétention, qui est le nerf de la guerre de toute application ! Nous devons créer encore plus d’addiction chez nos utilisateurs et réussir à passer du statut de l’ « entertainment app », à celui de « cooking buddy », c’est-à-dire un produit dont ils ne pourront plus se passer pour cuisiner.

Comment définir une stratégie Analytics pour un app mobile ?

On essaie de trouver des idées et outils ingénieux pour faire en sorte que nos utilisateurs continuent à utiliser l’app via une méthodologie classique « Understand - Test – Measure – Learn - Adjust».

La première chose à faire est d’analyser finalement notre cible avec une cartographie de la base utilisateurs. Au lieu de regarder une « masse uniforme », on essaie de dégager les différentes cohortes parmi nos utilisateurs actifs. Par exemple : les mères de famille et les étudiants. Puis il faut trouver des stratégies de rétention propres à chaque catégorie sur le canal le plus adapté. Faut-il privilégier l’emailing, les notifications pushs, les notifications in-app ? On va tester différents leviers pour jouer sur les 5 grands objectifs maximum (KPI) qu’on s’est fixés.

Tu es donc vraiment au cœur de toutes les disciplines !

Oui c’est un poste très central ! On se plonge dans les chiffres, on en tire des conclusions pour ensuite mettre en place les stratégies les plus adaptées. On est ainsi le premier au courant pour partager les bonnes ou mauvaises nouvelles avec les autres services et mettre en place les stratégies. On doit activer plein de petits leviers donc je travaille aussi bien avec l’édito, que le marketing et la comm’, ou les développeurs. On peut jouer sur l’optimisation du contenu pour qu’il soit toujours plus ciblé, sur les campagnes emails, les méthodologies de tracking etc.

Ton petit conseil pour être efficace ?

Se mettre à la place des utilisateurs! Sinon pour l’organisation, je conseille de découper chacun des grands objectifs en plein de petits. Par exemple : “Améliorer la rétention de x points” peut passer par une augmentation de notre taux d’opt-in de notification push de x%, mais aussi par une amélioration du taux d’ouverture de nos mails.

Quelles sont les difficultés de ce poste et donc les qualités indispensables requises ?

Il faut impérativement être à l’aise avec les chiffres (Google Analytics, MixPanel, Excel sont des indispensables), avoir un bon esprit d’analyse et être pragmatique. Il ne faut pas avoir peur de chercher, c’est un vrai travail d’enquêteur (de data crunching !). Même si je suis au coeur de l’équipe, je travaille de manière autonome. Je suis seul face à la data mais dois en tirer des conclusions qui engagent l’équipe.

Sinon je pense qu’il faut avoir l’esprit très ouvert : se renseigner sur des innovations, être au courant de « ce qui se fait », ne pas avoir peur de tester et être créatif ! Pour cela, aimer le produit est un vrai plus.

La veille est primordiale ! Comment te tiens-tu au courant des nouveautés ?

Mon outil de veille préféré c’est l’AppStore! J’ai plus de 150 apps classées dans des dossiers sur mon téléphone. J’active les push, regarde pourquoi certaines apps font de grosses mises à jour, consulte chaque jeudi les mises en avant éditoriales.

Quels sont les défis et objectifs pour Youmiam ? Allez-vous recruter ?

Le mobile est un univers très challengeant car tout bouge très vite ! Youmiam est en pleine croissance et cherche donc un Retention Hacker, une sorte de Growth Hacker dont la mission sera exclusivement de tout mettre en œuvre pour cracker et améliorer encore l’addiction et la rétention de nos utilisateurs.

Nous voulons aussi nous développer à l’international. Traduit en 3 langues, notre objectif est de répliquer ce qu’on a fait en France en 1 an ½ à vitesse grand V à l’international en créant et activant les communautés locales.

« Sky is the limit » !

Ta recette préférée ?

Essayez ma recette de bolognaise, vous m’en direz des nouvelles ☺

Camille Fauran

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :