Ce que les métiers qu'on rêvait de faire enfant disent de nous

  • November 21, 2018

Qui enfant n’a pas rêvé à ce qu’il ferait « quand il serait grand » ? Ces jobs de rêves qui ont parfois évolué au cours de notre développement, nous ont souvent marqué et résonnent toujours aujourd’hui un peu en nous. Pourquoi ? Parce qu’ils ont souvent reflété une facette de notre personnalité.

L’influence de l’environnement

Il n’est pas rare que ces métiers souvent idéalisés par l’enfant répondent aussi à une volonté de se conformer aux attentes de l’environnement social et familial. La première source d’inspiration est donc bien souvent, les parents. Nos figures parentales sont nos premières sources d’identification et c’est donc en rapport au comportement et attitudes de nos parents que nous nous sommes construits. Ainsi, vouloir « faire comme papa » ou « comme maman » est courant dans l’enfance.

Mais les métiers rêvés dans l’enfance ont également une attribution genrée. C’est à dire que souvent, le petit garçon rêve d’être pompier ou policier car il est dans l’action et s’imagine dans un rôle de héros. La petite fille quant à elle, se rêve danseuse étoile ou maîtresse, métiers perçus comme plus tournés vers les autres ou plus artistiques. Ainsi, comme pour les jouets, les métiers rêvés peuvent faire transparaître le désir de l’enfant de se conformer aux attentes sociales correspondant à son sexe.

Cependant, ces aspirations professionnelles illustrent également des aspects de nos personnalités, qui peuvent être au fur et à mesure de notre développement oubliés ou mis de côté par conformisme aux désirs sociaux ou parentaux. Cependant, ces métiers rêvés traduisent aussi les passions, les talents et les besoins que l’enfant que nous étions exprimait librement à travers ces envies.

Le reflet de la personnalité

Petit tour d’horizon donc des métiers qui font rêver dans l’enfance et ce qu’ils disent de celui qui le rêve…

Enseignant(e)

Le métier d’enseignant ou de professeur est également un grand classique des classements des métiers rêvés dans l’enfance. Souvent grâce à un(e) enseignant(e) ayant marqué positivement l’enfant. Ce métier traduit outre la volonté de partager et de transmettre, une certaine position d’autorité qui peut plaire à certains enfants notamment à un âge où ils aimeraient davantage d’autonomie et de liberté.

Vétérinaire

Les enfants qui rêvent de devenir vétérinaire ont un amour prononcé pour les animaux et en premier lieu en général, pour leur animal de compagnie. Par ce métier ils rêvent de sauver les animaux et ainsi de leur venir en aide. Tout comme l’enfant qui se rêve médecin, cela traduit une capacité d’empathie et d’altruisme.

Pompier ou policier

Le métier de pompier ou de policier est un métier souvent cité notamment par les petits garçons car encore de nos jours très caractérisé comme “masculin”. Il fait rêver car le pompier tout comme le policier est perçu comme une figure héroïque qui, dans le fantasme de l’enfant, peut vaincre et sauver en cas de dangers. Ce métier de rêve reflète souvent le besoin de l’enfant de se rassurer sur la possibilité d’agir contre ce qui peut advenir de mauvais et avoir le pouvoir de le réparer. Ces métiers traduisent le besoin d’aider, voire de sauver mais aussi le besoin d’être dans l’action de ceux qui les choisissent. Les principales caractéristiques de personnalités qu’ils expriment sont donc l’empathie, la force mentale et physique, l’exigence mais également un certain besoin d’autorité et de pouvoir.

Sportif de haut niveau

De plus en plus cité, le métier de sportif de haut niveau émerge dans les classements des métiers rêvés par les enfants, du fait de leur exposition médiatique plus importante. Il traduit les capacités de dépassement de soi et de force physique comme mentale. Cependant, certains tels que les métiers du football, traduisent également de plus en plus une envie aussi « d’être célèbre » et une certaine envie narcissique d’être reconnu comme une star avec le statut social que cela engendre.

Acteur - Chanteur – Danseur

Les métiers artistiques comme la danse ou la chanson sont des métiers de rêves souvent cités dans l’enfance car perçu comme « beaux » et aussi comme spectaculaires. Outre les capacités physiques et techniques qu’ils requièrent, ils traduisent aussi une certaine envie de « se montrer », qui vient rassurer et nourrir le narcissisme. Par cette envie, l’enfant traduit sa volonté d’être reconnu comme « bon » par tous et d’être admiré. Au delà de cette caractéristique narcissique, ils permettent à l’enfant de vivre directement de sa passion ou de son talent créatif.

Comme nous l’avons vu à travers cette liste non exhaustive des métiers que nous avons rêvé d’exercer quand nous étions enfant, ils ont chacun traduit quelque chose de notre personnalité et de nos besoins. Que ce soit le besoin de sauver l’autre comme on voudrait qu’on nous sauve, au besoin de se sentir aimé et regardé. Ainsi, bien que parfois nous ayons l’impression de nous être éloigné de nos rêves d’enfant, notre vie professionnelle comporte des aspects similaires à ceux-ci et nous permettent d’exprimer certaines facettes de nos personnalités.

Et vous, vous vouliez faire quoi quand vous étiez enfant ? Est-ce vraiment radicalement opposé avec ce que vous faites aujourd’hui ?

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

Elsa Andron

Psychologue du travail et psychologue clinicienne

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :