Analyse | La beauté : un secteur en pleine révolution digitale

  • July 6, 2016

Le digital a chamboulé tous les secteurs d’activité y compris celui de la beauté. Cette révolution offre de nouvelles perspectives dans le monde de l’emploi. Birchbox, Balinea et Beauteprivee, trois acteurs de la e-beauté, nous éclairent sur ce secteur en pleine mutation.


Les Youtubeuses : le Graal pour l’acquisition client

25 % des achats cosmétiques sont aujourd’hui effectués en ligne (source : Euromonitor USA), l’e-commerce de produits de beauté croît près de quatre fois plus vite que la distribution traditionnelle. La puissance des réseaux sociaux a changé la manière de consommer également. On compte 700 millions de vidéos beauté sur YouTube, une thématique qui figure dans le top 3 des sujets sur les réseaux. Xavier Chauvin fondateur de Beauteprivee, un site de ventes événementielles dédié à l’univers de la cosmétique et du bien-être, utilise ce canal pour des opérations de communication entre Youtubeuses et les marques afin d’acquérir de nouveaux clients.

L’expérience d’achat au coeur de la stratégie client

Les clients cosmétiques veulent vivre une expérience dans l’acte d’achat qu’ils n’ont plus dans le secteur traditionnel. La société Birchbox créée en 2010 aux États-Unis redéfinit les règles du shopping de la beauté online, en mariant à l’expérience d’une box mensuelle, un accompagnement éditorialisé sur son e-shop. Leur parti pris est de lever la barrière à l’achat sur internet en proposant une expérience de test de produits ludique, accompagnée et personnalisée qui conduit ensuite à un acte d’achat en totale confiance. Le but : augmenter le nombre d’abonnés et l’élargissement de l’offre sur l’e-shop.

L’expérience d’achat est aussi une des priorités de Balinea, un site web créé en 2011. Ils proposent de réserver instantanément un soin à des tarifs avantageux, chaque jour et à n’importe quelle heure, dans les meilleurs instituts de beauté, salons de coiffure et spas appelés partenaires. 20 000 sont attendus en 2016, triés sur le volet par des chasseurs d’adresses puis pris en charge par des « éleveurs » pour les suivre et les épauler afin que le consommateur soit pleinement satisfait lors de ses choix. La puissance du digital est mise au service d’artisans du soin disséminés dans toute la France. Et Balinea compte s’étendre bien sûr en Europe rapidement !

Ces 3 exemples de business beauté créés grâce au digital sont manifestes des évolutions que connaît le secteur et des nouveaux types d’emplois créés. Bien loin du conseiller en soin de la grande distribution : chasseurs d’adresses et éleveur de partenaires chez Balinea, chef de produits e-beauté ou acheteur e-shop chez Birchboxet Beauteprivee, les opportunités sont nombreuses. À vos CV, ces sociétés ne comptent pas en rester là !

Joséphine

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :