Switch | De handballeuse à Coach Commerciale : l'histoire de Patricia

  • December 15, 2017

Patricia Deudon, c’est d’abord l’histoire d’une joueuse de handball de haut niveau, mais aussi d’une femme aux multiples carrières : salariée dans des grands groupes, créatrice d’entreprise et aujourd’hui coach commerciale chez SeLoger. Retour sur un parcours atypique qui conjugue à la perfection passion et ambition.

« Le sport a toujours fait partie de ma vie. Ma passion pour le handball a même déterminé mon cursus universitaire. »

Après son baccalauréat, Patricia s’oriente vers un IUT Techniques de commercialisation à Créteil car à l’époque c’est la seule formation à horaires aménagées lui permettant de pouvoir mener de front sa carrière de joueuse de handball et des études supérieures. Patricia intègre ensuite l’école de commerce de Tours. Puis place à l‘action et aux premières expériences professionnelles.

Patricia commence sa carrière dans de grands groupes avec très vite des responsabilités commerciales et des missions intrapreneuriales. « On m’a très vite confié des postes liés à l’innovation. Des projets où il fallait tout inventer, tout créer en partant de zéro.Chez Décathlon par exemple j’ai été à l’initiative de la création des chèques cadeaux. Ce goût du challenge faisait écho à ma pratique sportive : mettre en place de nouvelles stratégies et fédérer des équipes pour y parvenir. »

« L’énergie que je ne mettais plus dans le sport, j’ai décidé de la mettre dans la création de ma boîte. »

En 2003, tous ces projets lui donne l’envie de créer sa propre entreprise. Patricia décide alors de lancer une agence dans le marketing digital avec quatre associés. À ce moment-là le déclic c’est l’envie de construire, de plus de liberté et se prouver des choses. C’est également l’année où Patricia arrête le handball à haut niveau. « L’énergie que je ne mettais plus dans le sport, j’ai décidé de la mettre dans la création de ma boîte. » Et ça marche. Son agence Histoire d’adresses connaît très vite le succès. S’en suivent des années à développer la notoriété de sa petite agence devenue grande tout en consacrant toujours une partie de son temps au handball en tant qu’entraîneuse.

« Et si c’était le moment d’essayer d’en faire un métier? »

En 2010, deuxième déclic. Patricia décide qu’il est temps pour elle de commencer un nouveau match. Elle vend ses parts et prend du temps pour elle. Un an exactement, pour retourner sur les bancs de l’école et suivre une formation continue en coaching professionnel. « Je jouais au handball et puis j’ai dû m’arrêter. Je suis alors devenue entraîneur et j’ai découvert que j’adorais ça. Et si c’était le moment d’essayer d’en faire un métier ? »

« Ce poste de coach commerciale, c’était un job avec tout à inventer. »

Peu de temps après l’obtention de son diplôme en business coaching, Patricia croise le chemin de SeLoger ou peut-être est-ce l’inverse. Car Patricia ne croit pas au hasard. « SeLoger, c’est l’immobilier. Et moi l’immobilier, soyons honnête, je n’y connaissais rien mais j’adore le challenge. Alors je me suis dit : “Pourquoi pas ?” SeLoger, c’est certes une grosse boite de 450 personnes mais j’ai vite compris qu’il y avait dans cette tribu un vrai esprit start-up. C’était fin 2015 et à ce moment-là, la direction réfléchissait à la création d’un poste en interne, chose rare dans une aussi grosse boite. Ce poste de coach commerciale, c’était un job avec tout à inventer. Innovation, autonomie, liberté, ces mots ont résonné en moi. Je savais qu’au delà du challenge ce poste était fait pour moi. »

« Je suis avec mes commerciaux comme j’étais avec mes joueuses dans le vestiaire. »

Et elle avait raison d’y croire. Aujourd’hui, son métier, c’est d’accompagner la montée en compétences des équipes commerciales. Et quand Patricia nous parle de ses équipes justement, ce mot a une résonance toute particulière pour elle. « Je suis avec mes commerciaux comme j’étais avec mes joueuses dans le vestiaire. Mon job c’est de mettre en route les équipes et de tout faire pour les amener au meilleur d’elles-mêmes. Tous les matins par exemple il y a le briefing à 9h30 avec évidemment notre cri de guerre. Ça participe à créer le collectif. Ce moment c’est notre rituel. Je leur tape dans la main et la journée peut commencer. Cette façon de faire, c’est moi qui l’ai instaurée car ça fait partie de moi. »

Pour Patricia, le management c’est l’humain avant les process, la transmission. C’est la 3e mi-temps aussi de temps en temps dans un bar du quartier pour fédérer autrement. « Aujourd’hui j’ai l’impression de redevenir capitaine d’équipe. C’est un plaisir immense avec son lot de responsabilités. C’est l’exemplarité. C’est porter les valeurs du collectif. C’est savoir se remettre en question. Un commercial qui a réussi son mois de septembre, doit tout recommencer en octobre comme on recommence un nouveau match. Mes journées sont intenses et bien remplies mais le plus important c’est qu’elles aient du sens. »

« Aujourd’hui j’ai l’impression de redevenir capitaine d’équipe »

À tous ceux qui voudraient switcher, Patricia conseille justement de toujours mettre du sens dans ce que l’on fait. « J’ai la chance d’être dans mon job comme je suis dans la vie. C’est même pour ça que j’ai été recrutée. On parle souvent de formation, de compétence, de savoir-faire, bien sûr c’est important mais on oublie trop souvent le savoir-être. Dans mon cas, c’est précisément ce qui a fait la différence. » Le switch, pour elle, c’est enfin une question de timing. Comme au handball : savoir faire la passe au bon moment.

D’ailleurs quand Patricia revient sur sa carrière, elle ne parle pas de reconversion mais plutôt de mutation. « J’ai eu la sensation de partir dans beaucoup de directions professionnelles différentes mais je me rends compte aujourd’hui qu’elles avaient toutes un point commun. Quand on se fait driver par la passion, finalement tout est assez cohérent. »

« Quand on se fait driver par la passion, finalement tout est assez cohérent. »

Patricia, c’est le parcours d’une sportive de haut niveau qui a réussi à faire rimer passion avec vocation. Faire, tenter, échouer mais toujours avancer. Comme sur le terrain, ne s’arrêter qu’au dernier coup de sifflet.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by Coworking Initiatives

Sophie

Envie de rejoindre Groupe SeLoger ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :