Data Engineer

  • February 1, 2019

Oh My Job est la websérie vidéo qui vous aide à découvrir les métiers avec ceux qui les exercent. Dans cet épisode, Alexis, Data Engineer nous partage sa vision du métier et son quotidien chez Teemo. Le Data Engineer développe, organise et met en forme de grands volumes de données afin de la mettre à disposition de toutes les équipes de son entreprise. Entre architecte et plombier, il développe la structure entourant l’exploitation de la data.

Missions :

Le Data Engineer développe des solutions (bases de données, systèmes de traitements de données) qui peuvent accumuler et organiser beaucoup de données rapidement. Les projets sur lesquels le Data Engineer travaille dépendent des données générées par les activités de l’entreprise. C’est avant tout un développeur qui design, programme et produit une infrastructure capable d’extraire, de transformer et de charger les données générées par une entreprise. Il doit également entretenir et maintenir ce pipeline de data. Sa mission n’est donc pas d’analyser ces données mais bien de les rendre accessibles à tous.

« Data Engineer c’est être l’informaticien qui va s’occuper de toute la tuyauterie qui concerne la data. »

Parcours :

Il existe des formations spécialisées en Data Engineering comme les spécialisations en Big Data dans les écoles d’ingénieur informatique. Pour autant les profils d’ingénieur informatique se réorientant vers le Data engineering sont également bien vus par les recruteurs qui privilégient en général l’expérience à la formation.

« On peut suivre des formations directement spécialisées pour être Data Engineer, mais on voit aussi d’anciens ingénieurs en informatique, plus généralistes, qui se réorientent sur le data engineering. »

Compétences :

Si la maîtrise de langage de code (Java, Python, etc.) est un prérequis, le Data Engineer doit également connaître les technologies de gestion de bases de données relationnelles (Microsoft SQL, DB2, etc.). Maîtriser les outils de stockage et d’extraction de données est également indispensable.
Il ne faut pas non plus négliger les soft skills à ce poste : le Data Engineer est quelqu’un de rigoureux car son travail peut rapidement avoir un impact sur les autres pôles d’une entreprise. La data étant utilisée par toutes les équipes d’une entreprise ou presque, il est aussi curieux et essaye de comprendre les enjeux de chacun vis-à-vis de la Data.

« La data décrit le monde réel. Quand on travaille sur de la data, on travaille sur des actions qui se sont passées, des déplacements, des interactions avec l’utilisateur, donc c’est quelque chose de très concret et très facile à visualiser. »

Collaborations :

En fonction de l’organisation au sein d’une entreprise, le Data Engineer peut être amené à travailler au sein de l’équipe de développement. Il collabore étroitement avec les Data Scientists et Data Analysts pour qui il prépare le terrain d’exploitation de données.

Rémunération :

Pour un profil junior : comptez entre 3000 et 3300€ brut par mois.

Pour un profil senior : la rémunération peut rapidement augmenter en fonction de l’entreprise et atteindre plus de 6000€ brut par mois.

À l’international : Aux États-Unis, comptez 7000$ brut par mois pour un junior et une rémunération qui peut grimper à 9800$ pour quelqu’un d'expérimenté.

Évolutions :

Un Data Engineer peut choisir de devenir un expert dans une technologie précise ou bien de prendre des responsabilités managériales et évoluer vers des postes à responsabilités tel que Chief Data Officer.

Pour découvrir plus de métiers ou explorer d'autres secteurs, retrouvez nos autres vidéos Oh My Job sur Welcome to the Jungle et sur Facebook !

Alexis Focheux

Data engineer

Envie de rejoindre Teemo ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :